Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Prise de la parole en public : ‘’ARO International’’ forme les étudiants

En vue de les outiller sur la prise de la parole en public et sur l’art oratoire, Aro international a organisé à l’intention des élèves et étudiants du Mali une formation.

Universite faculte etudiants amphi cours

La cérémonie de remise des attestations aux participants à cette formation a eu lieu le samedi 8 octobre dernier à la FAST sur la colline de Badalabougou. C’était sous le parrainage de  M. Jean Marie Sangaré, en présence du Président Directeur Général du Groupe ARO International, Amadou Coulibaly, du  représentant du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Laya Dolo, du représentant du Ministère de la Jeunesse et de la Reconstruction Citoyenne, Gouanégué Coulibaly et de celui du Ministère de l’Education Nationale, Amadou Obotimbé.

Dans son intervention, le Président Directeur Général d’ARO International, Amadou Coulibaly, dira que jusqu’à preuve du contraire, presque toutes les grandes réalisations de ce monde ont été  initiées sur la base de la parole.

Selon lui, dans un monde où tout est une question de communication, il est impératif de thésauriser les méandres secrets de la parole dans un langage dépourvu de toute incongruité.

« L’art de la parole participe à la valorisation de la personne de l’orateur et du sujet qu’il aborde sur divers plans. Nombreux sont ceux qui ont la phobie de l’auditoire. La prise de la parole en public n’est pas quelque chose de facile car le simple fait d’imaginer se tenir devant le public nous rend malades à telle enseigne que les mots nous échappent, nous tournent, nous tourbillonnent comme une feuille morte taraudée par le vent », a-t-il expliqué. Pour lui, le développement de toute nation dépend de la formation de ses leaders.

« Nous jeunes d’Afrique et du monde avons décidé de violer l’histoire pas pour des futilités mais pour la donner à un enfant que nous avons baptisé ARO-International, qui a pour ambition de renforcer les acquis et optimiser les talents. Aro excelle dans tout ce qui est communication, formation professionnelle, coaching, développement personnel, leadership, animation télé, maitrise de cérémonie, etc » a laissé entendre Amadou Coulibaly. Selon qui, la parole est la première arme pour convaincre.

Et c’est par la parole dit-il, que l’homme s’identifie des autres êtres vivants. Aussi, ajoute-t-il, seule la parole peut reconstruire en une seconde la maison qu’elle vient de détruire.

Pour sa part,  le parrain Jean Marie Sangaré dira qu’il approuve cette initiative et s’est dit fier d’avoir été choisi comme parrain.  Selon lui, il  n’est pas facile pour  certaines personnes de prendre la parole en public. C’est pourquoi, il a demandé aux autorités scolaires le retour de la méthode syllabique à l’école malienne.

A sa suite, le représentant du ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Laya Dolo a témoigné  de toute l’importance de la thématique et de la baisse du niveau en milieux scolaire et universitaire. Selon lui, cette baisse de niveau a un impact négatif car elle entrave tous les enjeux de développement et dans les secteurs de la vie.

Pour lui, l’art oratoire s’inscrit en droite ligne dans la liberté d’expression qui fait partie intégrante des libertés fondamentales. « Le fait de savoir parler en public est donc devenu un atout majeur car la diversité des opinions d’aujourd’hui a augmenté le besoin de savoir bien parler en public.

La science de l’art oratoire dispose des moyens innovants et vivants pour construire pleinement la citoyenneté. La parole n’est pas une simple faculté parmi tant d’autres, elle fait partie des fonctions supérieures de l’être humain, définies par la neuroscience. », a indiqué M. Dolo.

Lors de cette cérémonie, sept étudiants représentant sept (7) des huit (8) régions du Mali ont fait des exposés  sur la baisse de niveau en  milieux scolaire et universitaire et ont été notés par un jury.

Celui qui occupe la 3ème place à l’issue de ce concours est Diaguély Cissé de Kayes avec 13,58 points, la 2ème place est revenue à Nouhoum Coulibaly de Ségou avec 14,33 points et le 1er  est Adama Moussa Sanogo de Sikasso avec 14,83 points.

A noter que cette journée a été marquée également par l’inauguration du siège d’Aro International.

Aoua Traoré

Source: Le Tjikan

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct