Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Présidentielle: les Maliens d’Abidjan aussi divisés que leurs compatriotes

Les quelque 140 000 inscrits maliens de la diaspora de Côte d’Ivoire ont voté dans les circonscriptions consulaires d’Abidjan et de Bouaké. Les réactions sont contrastées après l’annonce de la réélection d’Ibrahim Boubacar Keïta.

Mascarade d’un côté, triomphe et reconnaissance pour le travail accompli de l’autre : la diaspora malienne de Côte d’Ivoire est divisée après l’annonce de la réélection d’Ibrahim Boubacar Keïta, surnommé « IBK » à la tête du pays.

Amadou Maïga, représentant de l’Union pour la république et la démocratie (URD) de Soumaïla Cissé à Abidjan, reprend à son compte l’argument de tricherie avancé par ses homologues de Bamako. « Mon sentiment, c’est la déception profonde pour la mascarade électorale qui nous a été servie, explique-t-il. Que la mission de l’observation de l’Union européenne se contente d’euphémisme en parlant d’irrégularité procédurale, nous sommes amusés. Mais malheureusement, la vie de milliers de Maliens en dépend. Il faut avoir le courage d’appeler un chat, un chat. Ce qui a été donné à voir au Mali n’est ni plus ni moins qu’une parodie d’élection. Il y a quelque chose qui doit susciter l’interrogation de la part aussi bien des partenaires internationaux que des simples citoyens maliens ».

Faible participation là aussi

IBK a été réélu avec 67% des voix, mais avec un faible taux de participation. Un handicap pour son champion ? Pas du tout, reprend Bory Traoré, secrétaire général du parti Rassemblement pour le Mali (RPM) à Abidjan. « Je suis très satisfait du résultat, déclare-t-il. On est contents. On est heureux. Il n’y a pas eu de tricherie. Les Maliens sont sortis. Il y a eu palabre, tout le monde a voté comme il faut. Donc je pense que sur l’étendue du territoire de la Côte d’Ivoire, le vote a été satisfaisant ».

En Côte d’Ivoire, sur 147 260 inscrits, 41 686 Maliens de la diaspora sont allés aux urnes. Les Maliens de Côte d’Ivoire n’étaient apparemment pas plus motivés que ceux du pays, qui se sont peu déplacés eux aussi : le taux de participation était d’à peine 34,54% au second tour dans tout le pays.

Par RFI Publié le 17-08-2018
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct