Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Présidentielle dU 29 juillet: Me Bathily investi candidat

C’est désormais officiel, l’ancien ministre, Mohamed Ali BATHILY, non moins patron désavoué des Associations pour le Mali (APM) a été investi par ses partisans, dimanche dernier, candidat à l’élection présidentielle du 29 juillet 2018. Portée par une coalition d’Associations et de Mouvements associatifs, la cérémonie d’investiture a eu lieu à Fanafiè-Coro, une localité située à 15 Km de Kati, dans le Bélédougou.

C’était sous les sonorités et les pas de danse cadencés des troupes folkloriques du terroir du Bélédougou, sur la place publique du village.
En se portant candidat Fanafiè-Coro, Me BATHILY était venu répondre à l’appel des paysans du Mali qui le considère comme leur sauveur en raison de son engagement dans la lutte contre la spéculation foncière.
Aussi, sa candidature avait-elle été sollicitée, une semaine plus tôt, par un Mouvement de jeunes « Appel à Mohamed à Mohamed Ali Bathily, Faso Y’I Wélé », au cours d’un point de presse animé au siège des APM à Kalaban-Coro.
Pour être témoin de l’événement, plus de 100 villages ont répondu à l’appel, ainsi que des partis politiques et autres représentants de mouvements amis.
Dans son mot de bienvenue, le porte-parole des chefs de village, Nama COULIBALY, a invité les uns et les autres à voter BATHILY, pour que la terre revienne enfin aux paysans.
Vêtu d’un boubou blanc, un bonnet rouge sur la tête, Me Mohamed Ali BATHILY, a pris la parole en ces termes : « Je viens aujourd’hui devant vous pour répondre à votre appel. Il y a quelques jours, je vous annonçais que je suis prêt à présider aux destinées de la République du Mali. Oui, je veux reconstruire notre destin avec vous tous. Oui, je déclare ici et maintenant ma candidature à l’élection présidentielle de 2018 au Mali. Oui, moi Mohamed Aly BATHILY, je suis candidat à l’élection présidentielle de 2018 au Mali ».
Faisant l’état des lieux, Me BATHILY a indiqué que notre pays était victime, depuis quelque temps, de mauvaise gouvernance, d’insécurité, d’instabilité, de violence, de coup d’État, de corruption, d’impunité.
« Nous ne pouvons plus croiser les mains face à un État en lambeau. Vous êtes tous là, pour répondre à l’appel du Mali. Assurer à chaque Malien une vie meilleure. J’ai de la chance, car j’ai le peuple avec moi », s’est-il justifié.
Le seul remède face aux maux qui nous minent réside, selon lui, dans une autre compréhension de l’État, un autre comportement face au bien public, un travail créateur de richesse pour tous les fils du pays. « Ce remède, c’est ma volonté », a-t-dit.
Pour parvenir à ce changement, le candit BATHILY a lancé un appel à tous : « Je m’adresse aux fils d’une mère patrie qui souffre. Notre pays, le Maliba, est malade, j’ai besoin de vous pour faire le changement ».
Ce changement passe par la volonté de Me BATHILY de réconcilier et de rassembler tout le peuple du Mali face aux défis de l’heure. Une volonté de dépasser les clivages et les différences, qui va s’appuyer sur la première richesse de notre nation, à savoir : les femmes et hommes.
Pour atteindre cet objectif de la réconciliation, il a invité toutes les couches de la population malienne à tourner dignement avec esprit de responsabilité la page des douloureux épisodes de notre histoire.
Pour convaincre le peuple à voter pour lui, le candidat BATHILY s’engage à créer un ordre nouveau basé essentiellement sur le travail, la discipline, la justice, l’ordre et le respect des principes de notre société.
« Je vais créer les conditions pour que chaque Malien puisse jouir, en toute tranquillité, du fruit de son travail », a-t-il promus.
Pour rebâtir et offrir la Paix au peuple du Mali, nous devons, d’abord, de l’avis de Me BATHILY, nous dire la vérité même si cette vérité est cruelle.
Selon lui, l’État du Mali est à terre, humilié, détourné, maltraité, braqué, etc. Un État qui, en définitive, n’assure plus ses fonctions régaliennes.
« Ensemble, notre premier devoir sera de remettre l’État en place et de rétablir l’ordre et l’autorité sur toute l’étendue du territoire national en restituant au peuple du Mali les attributs de sa souveraineté, conformément à sa devise : un Peuple un But une Foi », a-t-il expliqué.
Élu demain Président de la République du Mali, Mohamed Aly BATHILY, s’engage à : assurer la protection (sécurité) des personnes et leur bien ; mobiliser et réorganiser de façon stratégique les ressources financières du pays ; établir un état respectueux des principes de la démocratie et de la justice sociale ; dynamiser les secteurs créateurs de richesse et accroitre le potentiel de nos ressources humaines.

Par Abdoulaye OUATTARA

Info-matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct