Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Présidentielle 2018 : IBK plus que jamais en verve

Le premier mandat du président IBK tend peu à peu vers sa fin. Les candidats potentiels à sa succession ont déjà leur plan de bataille. Mais l’actuel chef d’Etat, visible sur beaucoup de chantiers du développement social et surtout de par ses sorties magistrales qui le rapprochent davantage de la population malienne, n’a visiblement pas dit son dernier mot.

declaration campagne president mali election ibrahim boubacar keita ibk visite interieur sikasso voiture salutation village mains doigt

En quatre ans à la tête du Mali, le président Ibrahim Boubacar Kéita n’a jamais été aussi proche de sa population que ces derniers temps, lui qui a été élu avec plus de 77 %  des suffrages en 2013. En fait, le chef de d’Etat malien vient de réaliser deux grands coups politiques. Il s’agit de son déplacement dans les régions de Kayes et Sikasso. Deux visites qui ont justement et rapidement rehaussé sa côte de popularité.

Ceux qui pensaient que le président IBK allait rater sa politique nationale se sont peut-être trompés car la seconde moitié de l’année 2017 a vu le chef du RPM sur tous les fronts. Toutes choses qui rapportent des points à IBK en vue des élections de 2018.  Une chose est sûre : le chef de d’Etat est entré de plain-pied dans les élections de 2018  en multipliant les actions de développement.

En octobre courant, à Kayes le président IBK  a montré ses vraies intentions à travers la pose de la première pierre du  2e pont de la ville, l’inauguration de l’adduction d’eau, les branchements sociaux…

A Sikasso, la semaine dernière, le lancement de deux fois deux voies de la ville de Sikasso et les branchements dans les différents cercles de la région de Sikasso sont assez révélateurs. Des actions que  les Maliens attendaient depuis longtemps.

Il faut noter que lors de  ces deux visites, le président de la République a été accueilli en héros. Ceux qui se disaient : “IBK c’est fini” doivent garder quelques réserves de leurs analyses, car le “Kankélétigui” est loin de dire son dernier mot.

Certes ces actions entrent plutôt dans le cadre de la politique  nationale de développement d’un pays et les engagements pris par IBK lors de la campagne électorale mais cela apporte aussi un crédit de plus pour les élections à venir puisque le président IBK semble se lever au bon moment pour réaliser son vieux rêve celui de gagner la confiance des Maliens.

Ses adversaires sont avertis.

Oumou Traoré          

La Lettre du Mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct