Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Population : Le Mali a atteint 18,3 millions d’habitants, selon le ministre AdamaTiémoko Diarra

C’est dans le village de Guéléba que le ministre a célébré les 22 ans  de l’organisation intergouvernementale ‘’ Partenaires en population et développement’’. La date commémorative a donné lieu, le jeudi 21 décembre dernier, à une cérémonie riche en couleurs.

Le ministre en charge de la population était accompagnée pour la circonstance d’une forte délégation qui a parcouru plus de 90 km pour rallier Gueleba. Les autorités de la commune rurale de Kourouba n’ont pas boudé non plus leur plaisir d’être de la fête avec le corps préfectoral au grand complet. Le maire de Kourouba, Issa Konaté, s’est dit honoré de recevoir le ministre AdamaTiemokoDiarra.?Pour lui, il faudrait que le chargé de l’aménagement du territoire tienne compte des voies d’accès de sa commune.

Et M. Konaté d’insister dans la même veine sur les terres irrigables en nombre insoupçonné par les hautes autorités et qui méritent d’être aménagées. Une façon à ses yeux de lutter contre la pauvreté qui est à l’origine de l’immigration que combat le département.

Le représentant du FNUAP a insisté pour sa part sur le lutte contre l’exil des populations. Selon lui, la création de conditions favorables à l’emploi et l’accès à l’éducation sont des pistes explorables parce qu’ils peuvent aider  à contenir les exodes.

Remerciant les populations du Mandé pour leur mobilisation, AdamaTiemoko Diarra a déploré l’absence de 8 autres ministres attendus en l’expliquant par la visite de l’Emir du Qatar avant de présenter ses excuses en leur nom d’avoir manqué une fête qui consacre la collaboration Sud-Sud.

Tout en évoquant les disparités entre populations d’une même zone ou de nations différentes, le ministre a divulgué les données démographiques les plus actuels : de 14,5 les Maliens sont de nos jours 18,3 millions avec un taux de croissance de 3,6% aux dires du titulaire du département de la population. Face à la conjoncture du moment , l’accueil des jeunes sur le marché du travail s’avère compliqué. C’est pourquoi , il a assuré de l’engagement du gouvernement à combattre ce fléau afin que les populations puissent jouir pleinement du dividende démographique.

C’est ce qui l’a poussé à faire une révélation des plus surprenantes : ” 75% de la population malienne est concentrée sur 25% du territoire national”. La mobilité humaine infructueuse est donc un fléau que son département s’attelle à circonscrire et AdamaTiemoko est venu à Guéléba lancer un appel solennel à l’union des forces vives du Mali. L’accompagnement constant des partenaires du développement sera donc décisif dans la mise en œuvre de la politique nationale de la population qu’il défend.

Idrissa Kéita

Par Le Témoin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct