Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Place de la Liberté : Répression sanglante de la marche de l’opposition, des tirs à balles réelles, de nombreux blessés

La gigantesque marche initiée ce samedi 02 juin par l’opposition républicaine pour des élections transparentes et crédibles a été sévèrement réprimée par les forces de l’ordre.

Les manifestants ayant pris d’assaut la place de la liberté depuis 8h du matin ont été dispersés par des tirs à balles réelles. Conséquence, plusieurs dizaines de blessés et d’asphyxiés. L’hôpital Gabriel Touré ne désemplit pas face aux vas et viens des véhicules de la protection civile.

Une partie des manifestants dont des leaders de l’opposition ont été repoussés à leur dernier retranchement jusqu’au siège de ADP Maliba, près de l’ancienne Primature. Ici gisent de nombreux blessés.

Parmi eux, l’ancien ministre Mamadou Igor Diarra, blessé par balles et molesté. Aussi, l’économiste Etienne Fakaba Sissoko, laissé pour mort après avoir été sauvagement tabassé par les forces de l’ordre à la bourse du travail.

Un communiqué, émanent du gouverneur du district, diffusé à la télévision nationale, avait interdit cette marche; se référant ainsi à l’état d’urgence décrété depuis novembre 2015 suite à l’attentat terroriste sur l’hôtel Radisson de Bamako.

D. Dembélé

Depeches du mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct