Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Pep Guardiola dans l’ombre: Eliminé pour la troisième fois de suite en demi-finale de Ligue des Champions.

Bilan au Bayern de Munich : la possession oui mais la maîtrise moins

PEP GUARDIOLA bayern munich fifa

Son fameux “tiki-taka”, ce jeu fait de redoublement de passes à l’infini pour déstabiliser l’adversaire ne serait pas la meilleure prescription pour le club Allemand. Selon d’autres observateurs, ils l’ accuseraient de trahir l’identité du Bayern, notamment par Franz Beckenbauer, qui déclarait en 2014 que le Bayern deviendrait un nouveau Barcelone et que “personne ne voudra plus regarder”, ou encore d’imposer un jeu contre-nature – “le Bayern n’a jamais su changer sa façon de jouer avec cette conservation du ballon à outrance qui devient pénible”, comme l’estimait Bixente Lizarazu en 2014. Le meilleur entraineur au monde aurait des difficulté a s’imposer en Europe hors mis le club de

Barcelone avec lequel il aurait fait tous les exploits. . Aussi excellent qu’ils soient, Robben n’est pas Messi et Xabi Alonso n’est ni Iniesta, ni Xavi. Notons qu’ici il n’est pas question de niveau de jeu mais de culture.Après l’Espagne et l’Allemagne, Pep Guardiola sera confronté à une autre culture, là où le football est roi, l’Angleterre. En effet le futur entraineur de Manchester City l’un des nouveaux riches du continent, devra relever ce défi de taille.

La rédaction 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct