Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

PADEL-M : 44,69 milliards de F CFA pour booster l’élevage et la pêche

Après la remise le jeudi des équipements et logistiques de plus d’un milliard de F CFA pour propulser l’élevage et l’aquaculture, le Projet d’appui au développement de l’élevage au Mali (PADEL-M ) a été officiellement lancé le vendredi dans le district de Bamako. Le fonds alloué au Padel-M est d’environ 44,69 milliards de F CFA.

 Le Projet d’appui au développement de l’élevage au Mali (Padel-M), d’une durée de six ans (2018-2024), est un projet cofinancé par la Banque mondiale et le gouvernement du Mali à hauteur de 44,69 milliards de F CFA dans l’optique d’appuyer l’Etat dans ses efforts de modernisation des systèmes de production et de diversification des revenus des ménages tant en milieu urbain que rural.

Placé sous la tutelle du ministère de l’Elevage et de la Pêche, le Padel-M permettra de corriger les insuffisances du secteur de l’élevage, de la pêche et de l’aquaculture, confrontés à de nombreuses contraintes qui sont, entre autres, la faiblesse des moyens et des capacités d’intervention des services publics, les difficultés pour appliquer les dispositions législatives et règlementaires. Auxquelles s’ajoutent l’insuffisance de l’utilisation des intrants zootechniques et de production sanitaire, le faible niveau d’adoption des cultures fourragères, le coût élevé des intrants d’élevage et aquacoles, la réticence du secteur bancaire à financer les opérateurs privés du sous-secteur de l’élevage.

Face à ces contraintes, le ministre de l’Elevage et de la Pêche, Mme Kané Rokia Maguiraga, entourée du représentant du gouvernorat du district, Yaya Waïgala, et le coordonnateur du Projet, Modibo Issa Traoré, a dit fonder un grand espoir sur la mise en œuvre efficiente du Padel-M qui, à travers ses composantes, permettra d’endiguer ces insuffisances.

L’objectif de développement du projet, à l’en croire, est de renforcer la productivité et la commercialisation des produits d’origine animale et la capacité du pays à répondre aux crises ou urgences éligibles, un objectif qui cadre parfaitement avec la vision du président de la République en matière de développement agricole y compris l’élevage et de la pêche, a indiqué Mme Kané.

Le représentant du gouverneur du district, M. Waïgala, a assuré de la disponibilité et de l’engagement du gouvernorat à accompagner ce projet.

Ce lancement à Bamako a permis aux acteurs des différents secteurs d’échanger sur les principaux documents du Projet. Etaient présents, plusieurs organisations et regroupements du secteur de l’élevage, de la pêche ainsi que les représentants des services techniques affiliés au Padel-M.

Les bénéficiaires directs du Padel-M sont estimés à 340 000 ménages d’éleveurs et entrepreneurs des filières bétail/viande, lait, avicole et aquacole, ainsi que des services techniques publics, privés et communautaires des sous-secteurs de l’élevage et de la pêche. …Lire la suite sur Aumali

Ousmane Daou

Source: L’Indicateur du Renouveau

 

 

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct