Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Oumar Ibrahim Touré : « Le retrait de la France doit se faire sur la base de l’accord qui nous lie »

Une nouvelle plateforme dénommée l’Alliance Citoyenne pour la République et la Démocratie – ACRD vient de voir le jour. Composée de 5 partis politiques, 225 associations et organisations, 10 regroupements et un syndicat, le lancement officiel de l’ACRD a eu lieu mardi 5 octobre 2021, à travers un point de presse à la Maison de la presse de Bamako.

Plusieurs partis politiques, Associations, Mouvements et organisations venus des diverses scènes politiques et de la société civile du Mali se sont mis en ensemble au sein d’une nouvelle plateforme dénommée « Alliance citoyenne pour la République et la Démocratie » en acronyme ACRD, pour accompagner les actions de la transition politique au Mali, notamment la mise en place d’un organe unique de gestion des élections, l’organisation des Assises nationales de refondation.

Dans la déclaration, l’Alliance Citoyenne pour la République et la Démocratie lue par son président Oumar Ibrahima Touré, le mouvement a indiqué qu’il entend consolider : la Citoyenneté, la République et la Démocratie, selon lui, trois piliers logiquement liés et indispensables au Renouveau du Mali que la transition a placé au cœur de son action. Par ailleurs, le premier responsable de l’ACRD, l’ancien ministre Oumar Ibrahima Touré a mis un accent particulier sur la tension diplomatique entre le Mali et la France qui se détériore au jour le jour. Un ton froid survenu entre les deux pays suite à la déclaration du Premier ministre malien, Dr. Choguel K. Maïga, à la tribune des Nation Unies, qui a mis en colère le président Français qui, à son tour, a tenu des propos critiques à l’encontre des autorités maliennes. « Que les autorités françaises comprennent que le Mali est un pays souverain et qu’en tant que pays souverain, le Mali a droit de choisir ses partenaires. Il a également le droit de prendre toutes les dispositions pour sa sécurité… », A-t-il précisé avant de féliciter le Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga pour son discours « courageux » à la tribune des Nations Unies.

S’agissant de la situation du pays, l’ACRD a fait un appel aux Maliens à l’union sacrée. « C’est dans l’unité et l’inclusivité que les Maliens, premiers concernés, peuvent relever le défi majeur de la Stabilité, les efforts de nos partenaires internationaux et de la CEDEAO ne venant qu’en appui », a estimé l’ancien ministre Touré. Il poursuit en indiquant, « c’est donc l’occasion historique de se retrouver pour la réalisation de cet objectif majeur qu’est le Renouveau du Mali ».  

Aussi, l’ACRD à travers son président, Oumar Ibrahima Touré, a salué la présence d’une volonté ferme des autorités de la transition de faire bouger les choses. « C’est pourquoi l’ACRD a décidé de répondre à l’appel du Gouvernement de la Transition pour apporter sa contribution aux chantiers majeurs dont les Assises Nationales de la Refondation, la mise en place de l’Organe unique de gestion des élections entre autres pour élections crédibles, dans un climat stable », déclare la plateforme.

Ibrahim Djitteye

Source: LE PAYS

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct