Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Opérationnalisation des autorités intérimaires: les Présidents des organes outillés

Le CFCT (centre de formation des collectivités territoriale) a abrité les 7, 8 et 9 avril dernier, une session de formation des membres des Autorités intérimaires des régions de Gao, Kidal et Ménaka.

colonel hassan fagaga rebelle touareg mnla cma chef autorite interimaire nord mali kidal gao tombouctou

L’ouverture des travaux de cette session était présidée par le représentant du ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la réforme de l’État, Séyni TOURE, en présence du Directeur général des collectivités territoriale, Abdrhamane CISSE, du représentant de l’Union européenne, de la coopération technique allemande, de la chef de la division politique de la MINUSMA.
De même, on notait la présence effective du président de l’Autorité intérimaire de Kidal, Hassan Ag FAGAGA ; de son homologue de Gao, Djibrilla Boubeye SAMAKE, ainsi que le président du collège transitoire de Ménaka, Abdoul Wahab Ag Ahmed MOHAMED.
L’objectif de cette rencontre était de renforcer les capacités des acteurs régionaux afin de les permettre de jouer efficacement les missions qui leur sont dévolues. Il s’agissait, plus spécifiquement, de donner aux autorités intérimaires, le bagage technique et éthique nécessaire pour assurer de façon efficace la gestion des collectivités territoriales jusqu’à la tenue des élections.
De même, elle a été un cadre pour instaurer un échange entre le ministère l’Administration territoire et les autorités intérimaires et des collègues transitoires des régions de Gao, Kidal et Ménaka et les gouverneurs de régions ; former les membres des autorités intérimaires et des collègues transitoires des régions de Gao, Kidal et Ménaka sur les questions permettant leur installation et le démarrage des activités des dites autorités ; et de recueillir les avis et suggestions permettant un meilleur accompagnement des dites autorités.
Au cours de cette session, les participants ont eu droit à plusieurs communications portant notamment, sur : l’organisation et fonctionnement des collectivités territoriales ; la maitrise d’ouvrage du développement régional et local ; et la maitrise d’ouvrage du développement régional et local, etc.
Selon le représentant du ministre de l’Administration territoriale, les modalités de mise en place des autorités intérimaires et des collectivités dans les régions de Tombouctou, Gao, Kidal, Taoudénit et Ménaka sont précisées par le protocole d’entente signé le 19 juin 2016 entre le gouvernement du Mali et les mouvements signataires de l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali.
C’est en application de ces dispositions et suivant un processus incluant les mouvements signataires que les autorités intérimaires et les collèges ont été nommés par décrets pris en date du 14 octobre 2016.
Une entente qui, selon lui, prévoie la mise en place des autorités intérimaires au niveau régional et de cercle et la désignation de façon consensuelle des membres par les parties prenantes de l’accord parmi les agents des services déconcentrés de l’État, de la société civile et les conseillers sortants.
Aussi, il a informé qu’après les étapes de préparation des supports de la démarche suivie de l’information/communication sur la désignation et la mise en place des autorités intérimaires et collèges transitoires à titre provisoire, le ministre de l’Administration territoriale, avec l’appui financier de ses partenaires entend renforcer les capacités des autorités intérimaires et des collèges transitoires des régions de Gao, Kidal et Ménaka.

Par Memadjilem NADJILAR ÉVELYNE (STAGIAIRE)

 

Source: info-matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct