Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Moscou: « l’Occident est directement responsable de la situation actuelle de l’Afghanistan »

Le ministre russe des affaires étrangères Sergueï Lavrov, a évoqué en Chine, la question de la situation en Afghanistan et souligné que les pays occidentaux sont responsables de la situation déplorable actuelle de l’économie afghane et devraient parrainer sa reprise.

L’Afghanistan est au bord de l’implosion alors que l‘économie du pays s’est considérablement effondrée après la prise de pouvoir des talibans. Lors d’une réunion organisée en Chine sur la situation afghane, la Russie n’a pas hésité à accuser l’occident de la responsabilité de ce que vit actuellement l’Afghanistan.

« Après 20 ans de présence militaire de l’OTAN accompagnée de l’expérience avortée d’imposition de recettes et de valeurs étrangères, l’Occident collectif est directement responsable de la situation humanitaire actuelle et de l’état déplorable de l’économie afghane », a déclaré Serguei Lavrov, lors de la troisième conférence ministérielle des pays voisins de l’Afghanistan, a rapporté TASS. Dans la poursuite de ses propos, le chef de la diplomatie russe a indiqué que « par conséquent, il doit assumer le fardeau financier pour surmonter la crise et stabiliser la situation ».

Selon Lavrov, les États-Unis cherchent à décliner toute responsabilité à l’égard des citoyens et des réfugiés afghans. « Washington, comme nous l’avons vu à maintes reprises, cherche à esquiver la responsabilité de l’avenir des citoyens et des réfugiés afghans, y compris ceux qui ont servi les Américains et qui sont maintenant piégés dans des  » pays de transit  » en route vers les États-Unis. Il semble que les États-Unis puissent laisser ces personnes dans la région pour de bon », a-t-il déclaré.

Lavrov a qualifié de cynique le décret du président américain Joe Biden visant à bloquer les actifs de sept milliards de dollars de la Banque centrale afghane. « Particulièrement cynique est l’ordre exécutif de Biden de bloquer la moitié des dépôts de la Banque centrale afghane sous prétexte de la nécessité de payer des compensations dans le cadre des poursuites des familles des victimes des attentats terroristes du 11 septembre 2001. Le peuple afghan n’a rien à voir avec l’organisation de ces crimes », a noté Lavrov,

« La sincérité des intentions américaines d’aider à stabiliser la situation en Afghanistan est discutable », a-t-il ajouté. « Nous sommes convaincus que la communauté internationale doit coopérer activement avec le nouveau gouvernement afghan, en encourageant les mesures visant à sa reconnaissance officielle par l’ONU et tous ses participants », a indiqué le patron de la diplomatie russe. Il a ajouté qu’en ce sens, l’inclusion devrait être un élément clé du gouvernement afghan, non seulement au niveau ethno-confessionnel, mais aussi dans l’implication d’autres forces politiques.

Source: beninwebtv

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct