Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mopti : Bientôt trois centres de cantonnements dans la région

Ces centres seront installés à Tenenkou, à Douentza et à Bankass. La décision a été prise par le ministre de la défense et la commission d’intégration qui viennent de séjourner dans la Venise malienne.

zahabi ould sidi mohamed ministre malien reconciliation nationale

Au cours de leur séjour, ils ont rencontré les cadres et les notabilités de Mopti. Le Directeur national des DDR Zahabi Ould Sidi Mohamed, l’invité de Grand Format de Mikado, explique les grandes lignes de cette rencontre. « C’est une région qui est soumise à une forte pression d’insécurité, il y a eu des attaques, des bombes ont été posées, des affrontements ont eu lieu entre les Famas et certaines forces extrémistes », at-il fait remarquer.

La recherche de la solution n’a pas commencé aujourd’hui, l’Etat a toujours dépêché à chaque fois qu’il y a un problème. Toutefois, la tension contenue de monter d’un cran.  Selon Zahabi, le gouvernement du Mali voudrait, cette-fois-ci apporter des solutions concrètes à cette situation. « Nous avons analysez toutes les situations avec le ministre de la défense et des anciens combattants ; ensemble nous avons identifié quatre principaux points qui ont besoins de traitement urgent ».

Parmi, les questions évoquées par le Directeur national des DDR, deux demeurent une très grande priorité pour l’Etat. Il s’agit des questions sécuritaire et foncière. L’objectif fixé cette année par la mission et la Minusma, son partenaire, c’est une campagne agricole sans incident et zéro victime dans la région de Mopti.

Pour l’atteinte de cet objectif, il a été convenu de traiter le conflit foncier de la manière traditionnelle, en attendant que la justice fasse son travail. En effet, la Minusma a entrepris pas mal d’action en ce sens, avec l’administration locale, associations de la société civile ( Guina dogon, Tabital Pulaaku), le Recotrade etc . Selon Zahabi, il a été convenu avec le gouverneur de la région, de faire de pérenniser les sensibilisations dans les zones où il y a des conflits liés aux fonciers.

Concernant la sécuritaire, il a été question d’installés trois centres de cantonnements dans la région de Mopti, précisément à Tenenkou, à Douentza et à Bankass. «  avec le ministre de la défense, nous avons décidé de nommer un chef de bureau DDR dans la région de Mopti », déclare Zahabi. Ce dernier, a-t-il précisé, « sera installé avant la semaine prochain et aura à travailler avec la minusma, pour que ces centres de cantonnement qui seront financés par le gouvernement du Mali soient opérationnels ».

Pour Zahabi, c’est un traitement concerté avec les populations, les différentes forces et tous les acteurs qui sont impliqués dans la gestion de cette crise.

 

La rédaction 

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
ORTM en direct