Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Ministère de la Jeunesse et des Sports: Arouna Modibo Touré sur un terrain connu

Dans la liste du gouvernement malien, publiée hier, Arouna Modibo Touré est le nouveau ministre de la Jeunesse et des Sports. L’homme de 45 ans est sur un terrain connu puisqu’il a occupé des postes de responsabilités au sein de la  Fédération malienne de football et du Djoliba AC de Bamako. Le désormais ancien ministre de la Communication et de l’Economie numérique succède ainsi à Me Jean Claude Sidibé, qui  prend, lui, la tête du département de l’Emploi et de la Formation professionnelle.  

 

Dans le gouvernement de mission, composé par le Premier ministre Boubou Cissé, Arouna Modibo Touré a hérité du ministère de la Jeunesse et des Sports. Il a donc la lourde tâche d’impulser l’épanouissement de la jeunesse malienne tout en développant les sports dans notre pays. Il s’agira notamment pour lui de consolider les acquis et de réaliser plusieurs projets d’envergure, enclenchés par son prédécesseur, Me Jean Claude Sidibé.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le ministre Arouna Modibo Touré affiche des arguments solides pour diriger à hauteur de souhait ce département, qui ne cesse de hisser le drapeau malien sur les toits de l’Afrique et du Monde. Il est sur un terrain qu’il connaît parfaitement bien. Ce père de famille de 4 enfants est un ancien membre du Comité Exécutif de la Fédération Malienne de Football (FEMAFOOT). Pour rappel, en 2013, il a occupé le poste  de président de la Commission d’Audit interne de la FEMAFOOT, sous le règne de Boubacar Baba Diarra. L’homme a également occupé le poste de vice-président du Djoliba AC. Sans oublier les nombreuses compétitions sportives de masse  qu’il appuie depuis des années.

Il faut noter qu’Arouna Modibo Touré a la réputation d’avoir réussi partout où il est passé. Les innovations qu’il a apportées au PMU-Mali puis au ministère de de la Communication et de l’Economie numérique sont révélatrices de ses qualités de management.

Soulignons également que l’ancien PDG de PMU-Mali a fait des passages remarqués à la Direction générale de l’Agence Nationale pour l’Emploi (ANPE) et à l’Agence Nationale d’Investissement des Collectivités Territoriales (l’ANICT).

Réputé sobre et efficace à la tâche, le nouveau ministre de la Jeunesse et des Sports est titulaire d’une maîtrise en sciences économiques et gestion des entreprises. Diplôme obtenu à l’École Nationale d’Administration (ENA) de Bamako en 1996. Il est aussi détenteur d’un master en gestion publique et management (à Sciences-Po Paris) et d’un certificat en leadership dans le secteur public (à l’ENAP Québec au Canada).

Il a également des compétences dans la coordination des activités de gestion, d’audit et de contrôle ;  la conception et l’évaluation des politiques publiques ; la gestion des travaux des écritures comptables auprès des trésoriers payeurs régionaux ; le contrôle des procédures financières et administratives ; la réorganisation du système comptable et financier au niveau des collectivités locales ; le suivi du dispositif d’appui technique et financier au niveau des collectivités locales.

Le ministre Touré dispose donc du bagage technique requis pour booster le Sport malien. Il est surtout attendu pour mettre fin définitivement à la crise du football malien et trouver des financements adéquats pour développer toutes les disciplines sportives au Mali.

SIC

Source: l’Indépendant

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct