Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Le procureur du pôle judiciaire spécialisé au sujet de l’attaque d’Ogossagou ”Ces criminels qui ont porté atteinte à la dignité humaine seront traduits devant la loi et punis

Intervenant pour la première fois depuis l’attaque tragique d’Ogossagou, survenue le 23 mars dernier,  le procureur du pôle judiciaire spécialisé, Boubacar Sidiki Samaké était face à la presse, le jeudi 2 mai dernier, dans les locaux du ministère de la justice. Une occasion mise à profit pour dénoncer cet acte barbare qui porte atteinte à la dignité humaine.

 

C’est la première fois que le procureur du pôle judiciaire spécialisé s’exprime devant la presse sur le dossier d’Ogossagou. En effet, selon lui, les raisons de ce silence relevaient essentiellement du manque de preuves et d’informations. En l’absence de ces éléments, il a indiqué qu’il n’était pas judicieux de se prononcer sur cette tragédie.Samaké a aussi livré le bilan de cette attaque et présenté ses condoléances aux familles des victimes. Selon lui, cette attaque, ayant eu lieu le 23 mars dernier, a coûté la vie à 162 personnes et blessé 64 autres. Cela, en plus de l’incendie de 113 maisons, 303 cases, 105 greniers, 60 cabanes, 3 voitures, 18 motos, 4 vélos, 80 animaux, 33 charrettes, 2 brouettes et 1 frigo tous calcinés.

Ainsi, après l’attaque, le procureur a précisé qu’une équipe d’enquêteurs a été déléguée pour se rendre sur les lieux et des pistes ont pu être obtenues grâce à cette première observation. En effet, 337 balles et 1627 cartouches ont été retrouvées sur les lieux. Des éléments qui, à ses yeux, sont très intéressants en matière de balistique. Il a aussi annoncé l’arrestation de 10 suspects suite à l’audition de 120 personnes.

En ce qui concerne la participation de la milice Dana Ambassagou, le procureur a précisé que des individus, mal intentionnés, arborant des tenues Dozo et militaires, sont à l’origine de cette attaque. Tout en déclarant que l’association dit ne pas se reconnaître dans cette barbarie, « nous ne savons pas si c’est Dana Ambassagou qui a organisé ou planifié cette attaque, ils ont donné leurs versions des faits. Dans les cas d’une procédure judiciaire, on ne va pas se contenter de telles allégations. Le pôle judiciaire spécialisée, en collaboration avec les enquêteurs spécialisés, continuera son investigation en vue de trouver des éléments susceptibles de démontrer la participation et la responsabilité d’abord individuelle ou collective de chaque éléments sur le terrain « , a-t-il indiqué.

Par la suite, le procureur du pôle judiciaire spécialisé a rassuré l’ensemble de la population malienne que cette attaque contre les civils ne restera pas impunie.

Aminata KEBE *Stagiaire

Source: l’Indépendant

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct