Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

MIGRATION : Le CSDM exige des enquêtes sur la mort de 23 migrants à Melilla

Une  tentative de près de 2 000 migrants de forcer la clôture de fer qui sépare l’enclave espagnole du territoire marocain en Europe a tourné à un drame, vendredi 24 juin 2022. Plusieurs migrants ont trouvé la mort (23 victimes), selon  les autorités locales marocaines.  Le Conseil supérieur de la diaspora malienne (Csdm) a fait un communiqué pour exiger l’ouverture d’une enquête approfondie afin de déterminer les circonstances exactes du drame.

Depuis mai 2021 où  plus de 10 000 migrants ont réussi à franchir, en vingt-quatre heures, la seule frontière terrestre qui sépare l’Europe de l’Afrique, cette tentative d’entrée  massive du vendredi 24 juin dernier se présente comme  la première depuis la normalisation, mi-mars, des relations entre Madrid et Rabat. Si la première rentrée massive était à la faveur d’un relâchement des contrôles côté marocain suite à une brouille diplomatique entre les deux pays, cette dernière s’est pour sa part soldée à un bras de fer musclé entre les migrants et les forces de sécurité. Le bilan fait état de 23 migrants morts, selon une source marocaine contactée par nos confrères de l’AFP. Il faut rappeler que des images de nombreuses scènes de violences  des forces de sécurité sur des migrants sont également visibles sur les réseaux sociaux. C’est pourquoi d’ailleurs, dans son communiqué, le Conseil supérieur de la diaspora malienne (Csdm), tout en condamnant des actes de violences sur des migrants, a également demandé l’ouverture d’enquêtes approfondies pour déterminer les circonstances exactes du drame. « Le bureau national du Conseil supérieur de la diaspora  Malienne (Csdm) déplore et condamne fermement le traitement inhumain infligé aux migrants pour la plus part  des ressortissants de l’Afrique Sud saharienne », note ce communiqué. Il souligne également des vives  inquiétudes  de l’organisation sur la gestion même de la question migratoire. « Nous exprimons nos vives inquiétudes et  rappelons la nécessité, en toutes circonstances, de prioriser la sécurité des migrants et des réfugiés et l’importance de trouver des solutions durables pour les personnes en situation de déplacement », a-t-il indiqué, avant d’adresser des condoléances aux  familles de l’ensemble des victimes.

Issa Djiguiba

Source: LE PAYS

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct