Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

MANIFESTATION ANTI-COUVRE-FEU A SEBENIKORO : Le poste de police saccagé et brûlé

Le poste de police près du marché de  Sébénikoro a été sévèrement pris pour cible mardi passé  par les manifestants anti-couvre-feu, qui se disent avoir ras-le-bol de cette mesure insupportable marquée par une chaleur intense. Selon un manifestant, ce poste de police était dans le  viseur  des jeunes depuis longtemps.

 

De l’avis de plusieurs habitants de Sébénikoro, le poste de police a eu sa belle part de récompense car devenu un lieu de tracasseries policières contre les conducteurs des engins à deux roues. Les agents avaient fait de ce poste  un lieu de commerce, disent-ils.

C’est à cet effet que les manifestants ont mis à profit cette révolte pour brûler à cœur joie ledit fameux poste de police. Les matériels et autres sont tous partis en fumée heureusement qu’aucune victime ou  blessé  n’est à déplorer. Il a fallu l’intervention des éléments  du 9ème arrondissement pour faire disperser la foule à l’aide du gaz lacrymogène.

Il faut rappeler que depuis l’arrêt de la Cour constitutionnelle proclamant les résultats définitifs du deuxième tour des élections législatives, des manifestations s’organisent dans presque toutes les communes de Bamako, ainsi que dans certaines régions du Mali. Les raisons sont différentes. Si certains sont anti-couvre-feu marqués par  la forte chaleur et des  coupures d’électricité, d’autres sont révoltés contre les résultats des élections législatives proclamés par la Cour constitutionnelle.  Ce sont ces deux communautés de frustrés qui se sont constitués en force pour manifester à travers Bamako et dans  certaines régions du pays.

Ibrahima Ndiaye

Mali Tribune

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct