Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mali : Dieu est Grand, Ras Bath n’est pas petit !

On peut ne pas l’apprécier (surtout ces nombreux déboires que ‘‘La Sirène’’ a autant dénoncés), mais il faudrait reconnaitre avec humilité que  Ras Bath a actuellement  une influence incontrôlée sur le fonctionnement de l’Etat malien.  De l’administration aux politiques et jusqu’à la machine judicaire, le gars  est craint, voire intouchable !

 

Tout s’explique clairement à travers les récentes conclusions du feuilleton judicaire enclenché à son encontre depuis août 2016. Au début, le jeune avait d’abord été placé en garde à vue et devait ensuite être présenté à un juge. Pas question, pour le soutenir une vive manifestation s’éclata et rasta ne verra plus de ses yeux le monsieur de la robe qui l’attendait au tribunal de la Commune IV. Il est placé sous un contrôle judicaire qui sera  levé quelques mois après en attendant son procès.

Jugé alors qu’il était en une tournée  européenne de 20 jours, Ras Bath sera condamné en juillet dernier à un an d’emprisonnement  et  à payer une amende de 100.000 FCFA. Il devait être directement  conduit à la prison dès son retour. Face à une sérieuse menace de soulèvement populaire l’Etat et sa justice se rétractent, les avocats de Ras Bath font appel au niveau de la Cour d’Appel.

L’épilogue de cette très longue procédure judiciaire était attendu ce  27 novembre. A  la grande surprise les poursuites seront abandonnées, faute de preuves. Vous dites bien preuves ? Et les éléments qui avaient  qui a avaient servi  de base pour condamner le mis cause à un an d’emprisonnement et à payer une amende de 100.000 FCFA ?

En clair, et comme dirait l’autre, la justice malienne  a échoué face à juger Ras Bath pour crainte d’un soulèvement populaire. Finalement le dernier mot est revenu à cette tranche de la population qui l’a soutenu tout le long de ce processus.  Résultat d’une profonde crise de confiance entre gouvernants et gouvernés. Alors, qui a dit que personne n’est au dessus de la loi !

La Rédaction

 

Source:  La Sirène

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct