Installez la meilleure application pour écouter toutes les radios du Mali

Disponible sur Google Play
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Lutte contre le terrorisme et criminalité : Mali : un exemple de coopération juridique et judiciaire entre Mali, Niger et Tchad.

Le Mali est honoré de  la participation de Mamadou Ismaila Konaté à la signature d’un accord de coopération judiciaire à Niamey, la capitale nigérienne.

mamadou ismaila konate ministre justice malienne marou amadou niger Ahamat Mahamat Hassan tchadien Terrorisme criminalite sahel

Les trois pays étaient au cœur d’un événement heureux dans la capitale nigerienne. il s’agit bien la signature d’un accord de coopération judiciaire entre ses pays contre la criminalité transfrontalière.

Pour ce faire  le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Maitre Mamadou Ismaïla Konaté, et ses homologues du Niger et du Tchad, ont procédé à Niamey ce mardi 09 mai 2017, à la signature d’un accord de coopération judiciaire.  Cet accord prend en compte les préoccupations communes du Mali, du Niger et du Tchad  en matière d’entraide et d’échange d’informations entre leurs services judiciaires, d’enquête, de poursuite, d’instruction, de jugements.
L’objectif visé à travers la coopération judiciaire entre les trois pays est de renforcer la sécurité et le contrôle aux frontières et de lutter efficacement contre le terrorisme et les autres formes de criminalité transfrontalière.

L’Accord prend également en charge les engagements des trois Etats en faveur d’une Justice accessible, efficace et crédible, la nécessité de coopération et de renforcement des  mécanismes de lutte contre la criminalité transnationale organisée. A la fin de la ceremonie l’honneur revient à Maitre Mamadou Ismaila Konaté, maitre de la parole également de faire la déclaration dans laquelle on peut retenir le detail des points contenus dans l’accord. accès à la Justice et des garanties de la défense ; la transmission et la remise des actes judiciaires et extrajudiciaires ; la comparution des témoins, experts et personnes poursuivies ;la transmission et l’exécution des commissions rogatoires ;l’extradition ;le transfert de poursuites, l’exéquatur en matière civile, sociale et commerciale ;le Casier Judiciaire et les échanges d’avis de condamnations ;la mise en place des autorités centrales chargés de recevoir et d’émettre les demandes d’entraide pénale ;les enquêtes conjointes entre officiers et agents de police judicaires des pays signataires. Une occasion pour le  ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Maitre Mamadou Ismaïla Konaté de se féliciter de la signature de cet accord qui permettra aux trois pays de lutter efficacement contre le terrorisme et la criminalité transfrontalière et se réjouir d’un exemple réel de coopération juridique et judiciaire entre Etats.

Modibo L Fofana

Mali24

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct