Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

L’Iman Mahmoud Dicko, Président du HCI sur RFI : « On devient du jour au lendemain millionnaire, milliardaire…»

Le Président du Haut Conseil Islamique du Mali, Mahmoud Dicko, retrouve sa force de critique et ne porte pas de gant pour dénoncer la faillite de l’Etat et la mauvaise gouvernance.

Les propos du dignitaire religieux, qui n’a jamais caché son amitié avec le Président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta, sont rapportés par nos confrères de Radio France Internationale (RFI) dans un article publié sur le site repris par d’autres plateformes d’informations. A en croire RFI, l’Iman Mahmoud Dicko est en colère et interpelle le Chef de l’Etat.  « L’Etat fait semblant d’exister, mais il n’existe presque pas. C’est une mauvaise gouvernance. On devient du jour au lendemain millionnaire, milliardaire…», confie-t-il à la radio mondiale.

Le Président du Haut Conseil Islamique qui avait reçu mandat de l’ancien Premier ministre Abdoulaye Idrissa Maïga de conduire une mission de bons offices au centre et au nord du pays « est partisan d’une discussion avec les chefs des groupes jihadistes, y compris avec le gros calibre du nord, Iyad Ag Ghali ». Aux dires de l’Iman Mahmoud Dicko, il faut avoir le courage « de parler avec tous les enfants du pays. Ceux qui refusent cette main tendue, il faut  que le peuple malien se mette ensemble pour les combattre, quels qu’ils soient».

Et il dit avoir soumis une proposition dans ce sens au Président de la République, son ami et frère Ibrahim Boubacar Kéïta. « Je lui ai dit qu’il faut un espace de dialogue entre toutes les forces vives. Il m’a répondu qu’il est en train d’y réfléchir », ajoute le président du Haut Conseil Islamique du Mali.

 

Par Le Challenger

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct