Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Ligue des champions d’Afrique : Les clubs maliens et la malédiction de la phase de poule

Stade malien Bamako club football joueursDécidemment les années se suivent et se ressemblent pour les clubs maliens engagés en ligue des champions d’Afrique communément appelée Champion’s league quand il s’agit d’accéder à la phase de poule depuis le lancement de la nouvelle formule en 1997. Le dernier club malien victime de ce signe indien cette année 2016 est le Stade malien de Bamako face aux Zambiens de Zesco United.

La mauvaise série continue pour les clubs maliens en quête d’une accession de la phase de poule de la ligue des champions d’Afrique depuis le lancement de la nouvelle formule en 1997. Ainsi de cette date à 2016, il y a eu onze(11) échecs des clubs maliens à la porte de la phase de poule. Tout a commencé en 1999 quand le Djoliba a échoué devant le Raja de Casablanca(Maroc) vainqueur aux tirs au but (7-6) après que chaque club ait gagné 2-1 chez lui ; en 2000 face à l’Espérance de Tunis de la Tunisie (3-2 et 1-1) ; en 2009 face aux Zambiens de Zesco United(0-0 et 1-2) ; en 2010 face au Tout Puissant Mazembé(0-1 et 0-3) ; en 2012 face aux Nigérians de Sunshine stars(1-1 et 0-1). Quant au Stade malien de Bamako la mauvaise série a débuté en 2002 face aux Sénégalais de la Jeanne d’Arc(0-3 et 1-2) ; en 2003 face aux Algériens de l’USM d’Alger(1-1 et 1-2) ; en 2012 face Al Ahly d’Egypte(1-0 et 1-3) ; en 2013 face aux Camerounais du Coton Sport de Garoua(0-3 et 0-0) ; en 2015 face au Tout Puissant Mazembé (2-2 et 1-2) et enfin pour cette année 2016 face aux Zambiens de Zesco United(1-3 et 1-2). En 2014, c’était au tour du Réal de Bamako de chuter face à l’Espérance de Tunis (1-1 et 0-3). C’est dire donc que les clubs maliens vont devoir patienter jusqu’en 2017 et cela en comptant sur la chance pour accéder à la prestigieuse et juteuse de la phase de poule.

Saïd

Source : La Mutation

Leave a Reply

Be the First to Comment!

Notify of
avatar

wpDiscuz
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
ORTM en direct