Installez la meilleure application pour écouter toutes les radios du Mali

Disponible sur Google Play
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Le Qatar et l’Arabie Saoudite : une guerre diplomatique entre ces pays arabes… Les raisons !

Le Moyen-Orient est secoué : l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, le Bahreïn, le Yémen et l’Égypte ont rompu les liens diplomatiques avec le Qatar le 5 juin dernier. Officiellement, Riyad et ses alliés accusent Doha de soutenir le « terrorisme » et de déstabiliser la région.

president qatar emir roi sheikh tamim bin hamad al thani

Les relations avec l’Iran

Adepte d’une diplomatie du grand écart, le Qatar a toujours su entretenir de bonnes relations avec l’Iran, au grand dam de l’Arabie saoudite. Les deux États sont en effet les heureux propriétaires du plus gros gisement offshore de gaz naturel au monde, le South Pars / North Dome, situé à cheval entre les eaux territoriales de l’Iran et du Qatar.

Mais le récent voyage de Donald Trump en Arabie saoudite, le 20 mai dernier, a ravivé les tensions autour de l’Iran. Par un blanc-seing signé par Donald Trump, Riyad  a désormais carte blanche américaine pour forcer le Qatar à clarifier sa position vis-à-vis de Téhéran ».

Le soutien aux Frères musulmans

L’Arabie saoudite, le Bahreïn et les Émirats avaient rappelé leur ambassadeur à Doha pour protester contre le soutien présumé du Qatar vis-à-vis des Frères musulmans. L’Émirat est considéré comme l’un des principaux bailleurs de fonds des Frères musulmans égyptiens et des groupes proches de cette confrérie dans les pays du « printemps arabe », alors que l’Arabie saoudite et les autres monarchies du Golfe soutiennent les militaires égyptiens.

L’influence d’Al Jazeera

La chaîne de télévision qatarie Al Jazeera est également au centre des tensions entre les diplomaties du Golfe. Depuis le début des printemps arabes, Riyad accuse Doha d’influencer, via son bras médiatique, les percées politiques des Frères musulmans en Tunisie, en Libye et en Égypte. L’Arabie saoudite a d’ailleurs fermé lundi les bureaux d’Al Jazeera dans le pays et lui a retiré sa licence, accusant la chaîne de se montrer trop critique envers son gouvernement.

 

Source: afrikmag

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct