Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Le nouveau complexe Blomba de Alioune Ifra N’diaye inauguré par la ministre de la culture Plus de 200 emplois fixes et un millier d’emplois non permanents seront créés à travers ce projet

La ministre de la Culture, Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo, a procédé la semaine dernière à l’inauguration du nouveau complexe culturel de l’opérateur culturel Alioune Ifra N’Diaye. Situé à Bacodjicoroni en commune V du district de Bamako, ce projet a pu voir le jour grâce au partenariat entre l’entreprise culturelle Wokloni-Club dirigée par Alioune Ifra N’Diaye et la mairie de la commune V.

ndiaye ramatoulaye diallo ministre culture Tourisme Artisanat cv curriculum vitae biographie

C’est en présence d’un parterre d’invités dont le ministre de l’Emploi et de la formation professionnelle, Mahamane Baby, d’anciens ministres, de parents, d’amis, d’artistes et de partenaires que la ministre de la Culture, Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo,  a procédé à l’inauguration de ce nouveau complexe de Blonba.

Premier à prendre la parole, le maire de la commune V a rappelé que c’est en 2014 que la mairie a signé une convention de gestion avec le Wokloni-Club de Alioune Ifra N’Diaye pour le développement d’un pool culturel dans la commune. Il a exprimé toute  sa fierté pour ce projet inédit de partenariat public-privé entre une collectivité locale et une entreprise culturelle.

S’agissant du complexe culturel, il est composé de six espaces distincts. Il s’agit, entre autres, d’un café-théâtre, d’une salle de spectacle de 300 places qui va proposer une programmation récurrente de spectacles vivants, d’événements et de films, un hangar technique capable d’accueillir des manifestations sociales et des formations. Ce n’est pas tout ! Il comprend aussi  une scène de répétition pour accueillir les résidences de création et des répétitions, une salle de formation destinée  au développement des métiers techniques liés à la production culturelle et un espace dédié à l’administration.

Pour sa part, le promoteur culturel Alioune Ifra N’Diaye a souligné que ce projet va créer  plus de 200 emplois fixes et plus d’un millier d’emplois non permanents.

“Le complexe culturel Blonda est une étape de cette industrie culturelle. C’est un équipement qui voit le jour grâce à la mairie de la commune V. C’est le lieu pour moi de remercier le Conseil communal de la mairie qui a eu cette géniale, clairvoyante, d’accepter ce partenariat public-privé entre une entreprise culturelle et une collectivité territoriale” s’est réjoui Alioune Ifra N’Diaye.

Au titre de ces remerciements, il a associé  le maire sortant, Boubacar Ba dit Bill, pour son choix courageux. “C’est pourquoi nous allons, dans les jours à venir, baptiser la scène de répétition du complexe culturel Blonba la scène Bill” a précisé le jeune promoteur culturel. Il a par la même occasion remercié toutes les personnes anonymes et les structures qui ont contribué à ce que ce projet soit une réalité. M. N’Diaye a remercié particulièrement la Première dame, Mme Kéïta Aminata Maïga, et la société de téléphonie mobile Orange-Mali.

Du  ministre à la Culture à son  homologue de la formation professionnelle, Mahamane Baby, tous ont salué à juste titre la création de cet espace qui va contribuer à la promotion culturelle.

La ministre de la Culture  a profité de cette occasion pour  louer le dynamisme et le courage de Alioune Ifra N’Diaye et réaffirmer tout le soutien de son département à ce projet.

                          K.THERA

Le ministre Rama Diallo : “cette initiative est un modeler de partenariat public-prive”

La ministre en charge de la Culture, Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo, était très heureuse de présider l’ouverture officielle du complexe Blonba dont le promoteur est Alioune Ifra N’Diaye.

“Nous inaugurons un équipement dédié à la culture malienne vivante. La culture a pour vocation de  faire saillir les énergies sans lesquelles aucune Nation ne peut avancer.  La culture en soi est une inspiration pour un peuple. La culture, en soi, est une énergie pour les artistes. Et, la culture, en soi, est le reflet de l’énergie de tous les artistes d’une Nation” dira Rama Diallo. Avant de préciser que “cette cérémonie témoigne des énergies conjuguées de Alioune Ifra N’Diaye, de son équipe et de l’ensemble de ses partenaires qui ont tout mis en œuvre pour donner une âme, pour la culture, à ce complexe. La culture réunit l’énergie des artistes, qui donnent forme à travers l’écriture, la musique, la danse, le théâtre, à ce que vit et ressent notre peuple. En cette période où notre pays tente de réparer ses déchirures, la réunion du peuple autour de l’art et de la culture est le plus beau des symboles”.

Pour elle, la vie culturelle s’inscrit dans le développement économique. “Ce nouveau complexe artistique est aussi une entreprise, un lieu de production de spectacles, de formation professionnelle, une source d’emploi, un moyen d’accroître l’attractivité de notre capitale et de favoriser son dynamisme. Elle est un lieu d’éducation civique. Je pense là d’abord aux jeunes que parfois, le désœuvrement conduit à franchir le pas de la violence. Chaque fois qu’ils viendront s’asseoir ici, sur les gradins du théâtre, ils feront l’expérience qu’on peut se retrouver ensemble pacifiquement, éprouver des émotions ensemble, réfléchir ensemble à ce qu’est notre vie individuelle et sociale. Ils sauront que les loisirs peuvent être aussi des moments de prise de conscience et que c’est agréable à vivre” dira-t-elle.

“Cette initiative est un modèle de partenariat public-privé. Cet espace a été confié à l’équipe de Wokloni par la Commune 5, que je félicite pour ce choix audacieux, ce pari sur la créativité” a-t-elle conclu. A travers cet exemple de partenariat, elle a invité les opérateurs culturels à œuvrer ensemble pour porter haut l’esprit de notre terre malienne, qui a tant donné à la culture universelle. Pour ce faire, le département reste un partenaire privilégié de ces initiatives privées et pour toutes les entreprises qui tendent à nous offrir un cadre de la culture.

K. THERA

 

Source: Aujourd’hui-Mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
ORTM en direct