Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Le calvaire des étudiants maliens en Algérie

Ci-dessous le témoignage à Malijet de l’AEESMA ( association des élèves, étudiants et stagiaires Maliens en Algérie) sur le non paiement des bourses d’études.

eleve etudiant ecole universite boursiers malien

Bonjour Malijet, c’est avec un coeur bourré de tristesse, un air de turbulence hostile que je m’adresse a vous aujourd’hui au nom de l’ensemble des élèves étudiants et stagiaires maliens en Algérie . A ma qualité d’un membre du bureau coordinateur de l’aeesma ( association des élèves, étudiants et stagiaires Maliens en Algérie) tient a vous adresser ma plume pour vous faire part d’une situation critique, d’un acte indigne .

Nous , les étudiants maliens , nous revendiquons a mainte reprise auprès de l’ambassade du Mali ce qui nous revient de droit qui n’est nul autre que notre bourse.

Malijet, je tiens a vous le dire sincèrement que nous vivons une vie de soldat ici, une vie de calvaire, précaire de toute sorte, pour l’année scolaire 2016/2017, nous les étudiants maliens présents sur le sol algérien n’a reçu qu’une seule tranche alors nos confrères qui sont dans les autres pays maghrébins comme Maroc et Tunisie ont déjà reçu leur troisième tranche .

Nous les membres coordinateur avons joué avec toutes les cartes de la diplomatie avec le personnel de l’ambassade. Mais sans suite.  Et cependant notre unique et seule solution idoine a envisagée a être de manifester notre mécontentement en fermant les locaux de l’ambassade , une premiere fois qui a eu lieu le mercredi passé, lors duquel nous leurs avions accorder de nous trouver dans un bref délais sinon on sera de retour.

On leurs avait dit le dimanche si jamais il y a pas une information concrète sur la venue de notre bourse, nous allons partir le lundi. Alors le dimanche est parti inaperçu, alors le lundi nous avons pris notre destin en main en prenant d’assaut l’ambassade dès 6h, en empêchant l’accès à tout le personnel de l’ambassade, il y a eu même des dommages collatéraux.

Et nous avons décidé de passer la nuit a l’ambassade après avoir arrêté la manifestation vers 15 h. Comme l’ambassade aussi c’est notre maison, nous avons décidé de passer la nuit là-bas dans le but de vouloir continuer la manifestation aujourd’hui.

Mais une autorisation a été écrite par l’ambassade du Mali adressée aux autorités algériennes portant emblème notre expulsion. Et les policiers sont venus , ils nous ont fait sortir par la force .

Alors monsieur ou Madame , j’aimerais solennellement, si vous pourriez publier ce message sur votre page a fin d’informer l’opinion publique, un incommensurable remerciement sera de notre part .

” que Dieu bénisse la nation malienne , qu’il nous bénisse aussi nous fils de cette nation ”

Un peuple, un but ,une foi .

La lutte continue.

 

La rédaction 

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct