Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

La Syrie accuse Israël de l’avoir bombardée trois fois

BEYROUTH (Reuters) – La Syrie accuse Israël de l’avoir bombardée trois fois mardi matin, par des frappes aériennes et par des missiles terrestres, dans un communiqué de l’armée diffusé par les médias d’Etat.

Selon l’armée syrienne, des avions israéliens ont tiré des missiles sur le secteur d’al Koutaifa près de Damas à partir de l’espace aérien libanais à 02h40 (00h40 GMT) et la défense aérienne a touché un appareil israélien.

Israël a ensuite tiré des roquettes sol-sol à partir du plateau du Golan mais la défense syrienne a abattu les missiles, indique encore l’armée syrienne.

Enfin, une dernière série de quatre roquettes été tirée de l’intérieur d’Israël. La défense aérienne syrienne a touché un des avions, mais les autres ont causé des dégâts.

Une porte-parole de l’armée israélienne s’est refusée à répondre à l’annonce syrienne. Bien que l’armée de l’air israélienne ait révélé en août dernier avoir frappé en Syrie une centaine de fois, Israël a pour politique générale de ne pas confirmer ni démentir ce genre d’opérations.

Israël a fait savoir qu’elle voulait empêcher que le territoire syrien ne soit utilisé par l’Iran pour y installer des bases ou transférer des armements au Hezbollah libanais alliés à Damas dans la guerre civile qui l’oppose à divers opposants depuis plus de six ans.

Dans son communiqué, l’armée syrienne réitère ses précédentes mises en garde selon lesquelles ces frappes auraient de graves répercussions. Elle reprend aussi ses accusations habituelles selon lesquelles Israël se sert des attaques dans le but de soutenir la rébellion en Syrie.

(Angus McDowall avec Dan Williams à Jérusalem; Danielle Rouquié pour le service français)

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct