Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

La 5ème session ordinaire du G5 Sahel aura lieu le 5 février à Ouagadougou

Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, accueillera le 05 février prochain, la 5ème session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat du G5 Sahel, selon le conseil des ministres burkinabè tenu ce mercredi.

La session ordinaire sera précédée de la réunion des experts, les 31 janvier et 1er février, suivie de la réunion du Conseil des ministres du G5 Sahel, le 3 février.

Ces rencontres permettront d’aborder «la question de l’opérationnalisation de la Force conjointe, de sa montée en puissance et aussi d’évoquer l’essentiel des questions du développement dans la sous-région», indiquent des sources officielles burkinabè.

Elle devrait également être l’occasion pour les chefs d’Etat des cinq pays engagés, de mutualiser les efforts dans le renseignement et les opérations conjointes entre les armées nationales.

La force conjointe G5 Sahel formée par le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad, avait suspendu ses activités après une attaque contre son Quartier général le 29 juin à Sévaré, dans le centre du Mali.

Le 20 janvier dernier, Florence Parly, la ministre des Armées de France, principal soutien du G5 Sahel, a annoncé que cette force était «en train de reprendre ses opérations», sans autres précisions.

A Ouagadougou le 5 février prochain, les dirigeants du G5 Sahel devraient également se pencher sur la situation sécuritaire au Burkina Faso, où la recrudescence des attaques terroristes devient inquiétante surtout que la plupart de ces attaques vise principalement les forces de défenses et de sécurité du pays.

Afrique 7

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct