Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Kalabancoro : La perche tendue de la première Dame aux femmes

En marge de la célébration de la Journée panafricaine des femmes, le 31 juillet, la présidente de l’ONG Agir, Mme Kéita Aminata Maïga, a procédé à l’inauguration des magasins de stockage et de transformation des produits locaux à une quinzaine d’associations féminines de Kalabancoro, région de Koulikoro.

keita aminata maiga premiere dame malienne discours

Placée sous le thème “genre et immigration”, la présidente de l’ONG Agir, Mme Kéita Aminata Maïga a mis à profit, la Journée panafricaine des femmes pour manifester son élan solidarité aux femmes de Kalabancoro à travers la mise en disposition de magasins de stockage et de transformation des produits locaux. Ce projet, initié par 15 associations féminines, permettra d’augmenter leurs revenus en les rendant plus compétitives sur un marché de plus en plus exigeant.

Pour le maire de la Commune rurale de Kalabancoro, Tiécoura Amadou Diarra, par ce geste, l’ONG Agir donnait l’occasion aux femmes de Kalabancoro de s’épanouir à travers des activités génératrices de revenus. “L’inauguration de ces magasins de stockage et de transformation des produits locaux cadre parfaitement avec la politique nationale de l’emploi de notre pays dont les femmes constituent un vecteur. Ce projet de stockage va gérer des emplois directs et indirects. La mairie s’engage à la commercialisation pour sa réussite”, a-t-il lancé.

Le directeur général de l’Agence nationale pour l’emploi, Ibrahim Ag Nock, a rappelé que les 15 associations ont désormais un cadre pour mettre à profit leur savoir-faire. “Cela permettra de valoriser nos produits locaux. Ce qui est une valeur ajoutée à notre niveau à l’ANPE. Le développement du Mali se fera avec la femme. L’engagement de l’Agence nationale pour l’emploi s’explique par la promotion de l’emploi et de l’entreprenariat au niveau d’un groupe cible. Chacune de ses activités mobilise une gamme d’emplois. Dans toutes les communes de Bamako et dans les autres localités du pays, les dépôts de stockage et de transformation des produits locaux sont rares. Une situation qui expose les femmes à la précarité. Pour endiguer ce problème, la première Dame a initié ce projet. Le seul objectif est d’appuyer l’autonomisation économique des femmes…”

La porte-parole des bénéficiaires, Fatoumata Diallo, a témoigné que ce projet répond à une préoccupation majeure des femmes de Kalabancoro. “Les femmes de Kalabancoro se sont, par leur engagement faites remarquées dans des activités informelles. Mais la transformation et le stockage constituent le véritable problème. Avec la mise en disposition de ces magasins, nos productions seront revues à la hausse”, a-t-elle affirmé, invitant les autorités à promouvoir la consommation locale.

Bréhima Sogoba

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct