Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

IBK AU SIAGRI-2018 : «Notre mission: placer le Mali au niveau où il doit être…»

Le développement de l’Agriculture, de l’Elevage en passant par l’aquaculture, les réussites de l’insémination artificielle, le monde rural connait un essor au Mali.

 

Samedi 5 mai, au Parc des Expositions de Bamako, il y a un beau monde. Des Exposants et heureux visiteurs se bousculent en attendant la coupure du ruban symbolique par le Président IBK. Le SIAGRI, c’est aussi la fête au village. Des chants, des danses, des hurlements de certains annonçaient les couleurs de l’évènement.

A l’entrée du Parc, des forces de sécurité qui veillent professionnellement sur l’événement. Chaque participant est minutieusement contrôlé pour avoir accès au Salon. A côté de quelques 500 exposants agro-sylvio-pastoraux, est érigé un grand hangar où a eu lieu la cérémonie de l’ouverture officielle de cette 7e  édition 2018 dont le thème retenu cette année est : «Promouvoir l’agro-industrie des PME/PMI pour plus de valeur ajoutée à l’économie du Mali ». A travers ce thème, il s’agit de mettre un accent particulier sur la nécessité de renforcer la synergie entre le développement de l’Agriculture et le développement industriel, à travers la création de PME/PMI agricoles. Ce qui permettra de tirer la production primaire vers le haut, d’une part, tout en la valorisant et de favoriser la création d’emplois durables, d’autre part.

Placée sous la haute présidence du Chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Kéïta, l’ouverture du SIAGRI-2018 s’est déroulée en présence du Premier Ministre, Soumeylou Boubèye Maïga, des membres du Gouvernement, des Représentants des Institutions de la République, des Ambassadeurs et Représentants des organisations internationales, du Président de l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture du Mali (APCAM), des autorités politiques et administratives du District et de la Commune V de Bamako ; des invités de marque et d’une foule nombreuse de participants.

Monter en qualité

«Tout doucement, progressivement, l’on est monté en qualité, dans les mêmes dispositions, dans la mise en place, dans la mise en scène. Tout cela est réjouissant, c’est le signe d’une nouvelle qualité atteinte. C’est cela notre mission : placer le Mali au niveau où il doit être, pas la médiocrité, pas l’à peu près, mais bien l’excellence », a déclaré le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, après avoir visité les stands du Salon International de l’Agriculture, au Parc des Expositions de Bamako.

De la visite des stands au parc des animaux, le Chef de l’Etat s’est dit émerveillé de ce qu’il a vu.

Et il a exprimé ses impressions: «Un bonheur absolu au terme de cette visite, tant nous avons bu du lait, littéralement, en voyant ce que les efforts des acteurs du développement rural, hommes et femmes, ont réussi comme prouesses, de la production agricole classique à l’élevage en passant par l’aquaculture. Nous avons eu droit à une visite qui nous a émerveillées, les réussites de l’insémination artificielle qui sont époustouflantes. Je pense que c’est sûrement d’ailleurs la meilleure manière de remercier un vrai ami du Mali, un de ceux qui ont cru en nous à l’époque, Sa Majesté le Roi Mohammed VI du Royaume du Maroc qui est venu à notre investiture avec dans son escarcelle 135 000 doses d’insémination artificielle».

Un peu avant, après les mots de bienvenue de Mme Katilé Adiara Sène, 2e  Adjointe au Maire de la Commune V, à l’adresse de l’assistance, le Président de l’APCAM, Bakary Togola, a décliné l’objectif du présent salon international de l’Agriculture. Initié chaque deux ans, selon Bakary Togola, le SIAGRI est une rencontre entre les professionnels du monde rural pour examiner le chemin parcouru et montrer les directives à suivre pour accroitre la production nationale dans chaque sous secteur.

«L’heure d’IBK est heureuse pour les paysans. Toutes les demandes faites auprès du Chef de l’Etat pour le développement du monde agricole ont été réalisées. Il y a eu 15% du budget national alloué au monde rural, 1000 tracteurs subventionnés ainsi que les semences et les doses animales», explique le Président de l’APCAM qui exhorte IBK de continuer sur cette lancée et laisser les autres dire ce qu’ils veulent.

Pas de second tour

Sur le scrutin présidentiel du 29 juillet prochain, Bakary ne mâche pas ses mots : «Il n’y aura pas de second tour, IBK, TA KO KELE, car tous les acteurs du monde rural sont avec vous ».

Le Ministre Nango Dembélé a estimé que les performances agricoles engrangées ont été possibles grâce aux efforts du Président de la République.

«La mise en œuvre des mesures institutionnelles et les investissements mobilisés ont permis d’améliorer les productions céréalières avec un taux moyen de croissance de 36%. Pour le coton, le taux de croissance est de 53,49%. Tous ces résultats sont réalisés grâce aux efforts du président IBK. L’objectif fixé pour la campagne agricole 2018-2019 est la production de 10 081 083 tonnes de céréales et de 750.000 tonnes de coton », ajouta-t-il.

Pour cette 7e édition, souligne le Ministre de l’Agriculture, un espace appelé «Ecole du SIAGRI» est ouvert dans le but de débattre des questions d’actualités relatives au domaine agricole et de cas de réussite dans l’entreprenariat agricole pour servir de vivier aux jeunes et à d’autres promoteurs.

Dans les prévisions des organisateurs, durant la semaine du 5 au 13 mai, plus de 7000 visiteurs professionnels sont attendus chaque jour.

Ousmane MORBA

 L’Observatoire

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct