Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Gestion axée sur les résultats de développement: la communauté malienne s’approprie l’approche

Après l’atelier de haut niveau sur le leadership pour les résultats au Mali et l’Initiative des résultats pour l’Afrique, Africa for Results (Afrik4R) en Anglais, organisé avant-hier lundi, se tient depuis hier mardi, et ce, jusqu’au jeudi, à l’hôtel Al Farouk de Bamako, la semaine de formation et de partage sur la GRD (Gestion axée sur les résultats de développement) au Mali.

docteur-boubou-cisse-ministre-economie-finances

Placée sous la présidence du ministre de l’Économie et des finances, Boubou CISSE, la cérémonie d’ouverture de la rencontre, qui s’étend sur trois jours, s’est déroulée en présence du représentant résident de la Banque africaine de développement (BAD), Alain Pierre MBONAMPEKA ; du président de la Communauté malienne des pratiques sur la gestion axée sur les résultats de développement (CoP-Mali/GRD), Mahamadou Zibo MAIGA. On y notait aussi la présence des responsables de plusieurs structures nationales et autres parties prenantes impliquées dans la mise en œuvre et le suivi-évaluation des politiques, stratégies, programmes et projets de développement.
Selon le président de la CoP-Mali/GRD, le lancement de cette semaine nationale est le témoignage du leadership affirmé du gouvernement à donner l’impulsion et la caution politique nécessaires pour faire avancer notre pays dans l’agenda africain sur le concept de la gestion axée sur les résultats de développement.
Aussi, a-t-il rappelé, la Communauté malienne des pratiques sur la gestion axée sur les résultats de développement a été créée en avril 2010 par un groupe de cadres maliens et d’experts internationaux, dont la motivation essentielle est le partage des connaissances et l’atteinte des résultats.
Par ailleurs, a-t-il précisé, le réseau vise à mettre en place une plateforme d’échange d’expériences et de connaissances sur la GRD, entre praticiens au service de l’État, de la société civile, du secteur privé, du parlement et des partenaires techniques et financiers pour l’amélioration de l’efficacité des ressources publiques.
Le Représentant de la BAD s’est dit heureux de noter qu’en plus de l’adoption de la Politique nationale de la GAR par le gouvernement, le Mali a réalisé en 2014, dans le cadre de la mise en œuvre de la Feuille de route de l’initiative Afrik4R, ainsi que l’évaluation des capacités nationale en GRD. Il ressort de cette évaluation, un indice pour le Mali de 2,67 sur une échelle allant de 0 à 5. Toute chose qui fera dire à M MBONAMPEKA que des progrès restent encore à réaliser en ce qui concerne les capacités nationales en GRD au Mali.
Pour sa part, soutient le ministre Boubou CISSE, après les premières pressions du Comité d’aide au développement (CAD) de l’OCDE au début des années 80, « pour réinventer les politiques gouvernementales », l’approche de la Gestion axée sur les résultats de développement (GRD) s’est imposée, depuis le début des années 90, comme instrument essentiel de la promotion de l’efficacité et de la performance du processus de développement.
Ainsi, a-t-il rappelé, c’est en 2005 que la Communauté de développement (pays partenaires et donateurs) a adopté la Déclaration de Paris, marquant sa volonté de progresser sur le front de l’harmonisation, de l’alignement et de la gestion axée sur les résultats en matière de développement.
En effet, explique le ministre CISSE, dans le but de contribuer à la mise en œuvre efficace de la Déclaration de Paris, la Communauté africaine des pratiques sur la gestion axée sur les résultats de développement (AfCoP/GRD, a été initiée et lancée en février 2007 au Vietnam à l’occasion de la 3e Table-ronde internationale sur la GRD.
La mission de l’AfCoP/GRD, a-t-il souligné, est de donner la priorité aux résultats, grâce au partage des connaissances et engagements, des expériences et des bonnes pratiques en matière de GRD au niveau international et particulièrement en Afrique.
En droite ligne de l’avènement de l’AfCoP, a été créée en avril 2010, sous l’impulsion d’un groupe de cadres maliens, la communauté malienne des pratiques sur la gestion axée sur les résultats de développement (CoP-Mali/GRD).
Par ailleurs, a rappelé le ministre, les six piliers de la GRD reposent sur : le Leadership pour les résultats, la Planification pour les résultats, la Budgétisation axée sur les résultats, la Capacité institutionnelle à délivrer des biens et services, les Systèmes d’information, la capacité statistique, le suivi-évaluation et la Redevabilité pour les résultats.
À son avis, l’organisation de la semaine nationale de la GRD vise à contribuer à la large promotion et dissémination d’une culture du résultat au Mali et à renforcer la mise en œuvre des réformes et politiques tant sur le plan national que celui de l’intégration régionale.

Par Sékou CAMARA

 

Source: info-matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
ORTM en direct