Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Frontière Mali-Guinée : Plusieurs morts dont deux gendarmes maliens dans des affrontements entre deux villages

Le dimanche 26 novembre dernier, il y a des heurts violents entre les habitants de Kantédougou Balandougou, village de la Guinée Conakry, et ceux de Niouleni, village du cercle de Kangaba. Le quiproquo entre les habitants de ces deux villages de la frontière entre le Mali et la Guinée, selon nos sources, est dû à un litige foncier.

« C’est la découverte d’une nouvelle zone à forte teneur aurifère du côté malien qui est à l’origine des affrontements entre les deux villages ». Selon le ministère de la sécurité et de la protection civile du Mali, les affrontements ont fait quatre morts dont deux gendarmes.

Des sources locales indiquent qu’il y a eu plusieurs blessés et des habitations incendiées. Dans un communiqué, le ministère de la Sécurité et de la protection civile du Mali indique qu’ « un groupe de ressortissants guinéens armés » avait « perpétré une série d’attaques” dans la nuit de dimanche à lundi du côté malien de la frontière, évoquant un “bilan initial faisant état de deux civils tués et plusieurs autres blessés ».

marche Manifestation violence affrontement

En fin de matinée lundi, poursuit le communiqué, « les mêmes assaillants ont tendu une embuscade contre un détachement de la gendarmerie nationale dépêchée sur les lieux pour protéger les populations et apaiser la situation. Deux gendarmes y on perdu la vie, d’autres sont portés disparus, dont le chef de la mission », explique le communiqué du ministère.

Source: Le Républicain

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct