Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

FC Barcelone: Lionel Messi révèle le titre le plus important de sa carrière

Parmi ses nombreux titres, Lionel Messi a surpris les médias en ne choisissant aucun de ceux remportés avec le FC Barcelone: Huit titres de champion d’Espagne, cinq Ballons d’Or, quatre Ligues des champions, quatre Coupes du Roi, trois Souliers d’Or européens. Il faut dire qu’énumérer le palmarès complet de Lionel Messi prendrait des heures puisqu’on sait que la »pulga » a tout gagné avec le FC Barcelone.

lionel messi joueur argentin

Mais s’il fallait retenir la récompense qui le rend le plus heureux parmi toutes celles reçues, le natif de Rosario (29 ans) choisirait celle qui n’est pas vraiment à la une.

A en croire nos confrères du magazine Esquire, c’est avec la sélection nationale d’Argentine que la « Pulga » garde le plus beau souvenir de sa carrière. Le titre le plus important à ses yeux c’est la médaille d’or gagné aux jeux olympiques avec l’Albiceleste en 2008, à Pékin.

« C’est la victoire qui a le plus de valeur, a-t-il confié dans le magazine Esquire. Parce que c’est une compétition que l’on n’est censé jouer qu’une seule fois dans sa vie et que plein d’athlètes de différentes disciplines sont engagés. »

Messi n’avait que 21 ans durant cet été. C’est d’ailleurs lui qui avait offert le but de la victoire à Angel Di Maria en finale, face au Nigeria (1-0). Ce qui avait permis à l’Argentine de conserver son titre acquis quatre ans plus tôt, à Athènes. A ses côtés, Pablo Zabaleta, Javier Mascherano, Juan Roman Riquelme, Ezequiel Lavezzi ou Sergio Agüero. Un groupe de grands joueurs qui l’ont suivi pendant sa longue et célèbre carrière internationale.

Il faut noter que ce trophée est l’unique que l’attaquant Barcelonais a décroché avec son équipe nationale. Par la suite, des finales perdues de la Copa America se sont multipliées (2007, 2015, 2016). La plus difficile à digérer, est celle de la Coupe du monde (2014). Des échecs qui lui ont valu des critiques les plus dures et l’ont même poussé, l’année dernière, à annoncer précipitamment sa retraite internationale. Avant de revenir sur sa décision quelques semaines après.

« Je me fiche des critiques que j’ai reçues parce que je sais ce qu’il s’est réellement passé. Je comprends que les gens veuillent toujours que l’on gagne et attendent que l’on ramène un trophée. Mais ceux qui, parmi nous, jouent en sélection veulent aussi gagner un titre ! », avait-il lancé.

 

Source: afrikmag

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
ORTM en direct