Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

En un mot : Macron, Alger et Iyad

Lors de son récent séjour à Niamey, le président français a formellement déclaré vouloir faire la peau au terroriste malien Iyad Ag Ghaly, une annonce mal accueillie à Paris où la famille du dernier otage français a vivement dénoncé une sortie ratée. Alger aussi n’apprécie pas les agissements du chef de l’Etat français dans le Dossier malien en général et celui du G5 en particulier.

Notre grand voisin du Nord rejette les accusations à peine voilées contre Iyad Ag Ghaly qu’il protège en empêchant les forces françaises de le descendre en 2014 quand celles-ci avaient à portée de fusil le chef des jihadistes au Sahel. C’est pourquoi on doute fort de la possibilité pour Macron de lutter efficacement contre le terrorisme comme il l’a annoncé. Malheureusement notre crise est en train de devenir un nouveau terrain de discorde entre Français et Algériens.

DAK

Source: L’indicateur du Rénouveau-Mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct