Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

En tournée dans la région de Sikasso : IBK lance l’édition 2017-2018 de la campagne nationale de vaccination du cheptel et l’inauguration des infrastructures

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, est arrivé ce mercredi à Sikasso pour une visite de trois jours (22 au 24 novembre 2017). Au cours de cette tournée, il a procédé au lancement officiel de l’édition 2017-2018 de la campagne nationale de vaccination du cheptel et du démarrage des travaux d’aménagement en 2×2 voies traversant la ville de Sikasso. Il a aussi inauguré la nouvelle station d’adduction d’eau potable de Sikasso avant de poser la première pierre du Centre de conservation de pommes de terre de Sikasso.

ibrahim-boubacar-keita-president-malien-campagne-national-vaccination-animaux-vache

En partance à Sikasso le mercredi 22 novembre 2017, le président Ibrahim Boubacar Kéita a fait escale à Bougouni pour saluer les notabilités de cette localité. A son arrivée dans le Banimonotié, un accueil populaire et chaleureux lui a été réservé par tout Bougouni. Les populations sont sorties nombreuses et la foule était massée de l’entrée de Bougouni jusque chez le chef de village à Dougounina.

ibrahim boubacar keita president malien campagne vaccination animaux vache pionnier

IBK offre 6 millions Fcfa  aux Bougounikas

A son arrivée, le président IBK a été accueilli avec une haie d’honneur composée du chef de quartier et son staff. Après son installation, Zantigui Diakité, au nom du chef de quartier, s’est réjoui de la visite du président aux notabilités de Bougouni. Il fera les éloges d’IBK qu’il a qualifié de “Sauveur du Mali” à cause de ce qu’il a fait depuis son arrivée à Koulouba. Il dira que Bougouni n’est pas une petite localité car il a un passé glorieux. Comme doléances, il sollicitera du président l’érection de Bougouni en région. Ce qui était un vœu de l’ancien chef de village avant sa mort. Au nom des populations, il sollicitera aussi une ambulance car, à ses dires, l’ancienne est devenue un corbillard. Le porte-parole du chef de village demandera à IBK de penser à l’emploi des jeunes et à la sécurisation des personnes et de leurs biens qui demeurent une préoccupation à Bougouni. Un des besoins des populations est la réalisation d’infrastructures pour transformer les produits agricoles.

ibrahim boubacar keita president malien campagne vaccination animaux vache

Au nom des catholiques et des protestants, l’Abbé Benjamin Samaké a indiqué qu’ils sont à Bougouni pour le développement de la localité et la construction de l’homme nouveau. “Avant d’être chrétiens, nous sommes d’abord des Maliens” a-t-il dit. Il a souhaité que la sécurité, la paix, la réconciliation et l’éducation soient réalisées à Bougouni.  Après ces requêtes, IBK a remis 6 millions au chef de village à partager entre les associations des jeunes, des femmes, des religieux, des notabilités, des griots et des chasseurs, soit un million à chaque groupement.

30 véhicules tricycles pour les villages de Zantiébougou  et de Kolondiéba

Arrivé à Zantiébougou, le président a procédé à la remise des clés de 30 véhicules tricycles pour 3 villages du cercle de Bougouni dans la commune de Zantiébougou et 27 villages du cercle de Kolondiéba et aux centres de santé des communes riveraines du corridor Bamako-Zantiébougou-Boundiali-San Pedro. C’est une promesse faite le 13 novembre 2016. Ces véhicules, aux dires des autorités, permettront d’assurer le transport des malades, en particulier des femmes enceintes vers les centres périurbains et urbains dotés de centres de santé appropriés. Le financement de l’acquisition de ces véhicules est entièrement assuré par le budget d’Etat. Toujours à Zantiébougou, le président procédera à la remise de tricycles médicalisés aux personnes handicapées et visitera le chantier de la route Zantiébougou-Kolondièba-frontière Côte d’Ivoire dont il avait lancé les travaux.

Des kits solaires et des décortiqueuses pour Koumantou

A Koumantou, le président a remis des kits solaires au gouverneur pour les Cscom de la région de Sikasso. Il a aussi remis des décortiqueuses de maïs et des repiqueuses de riz. Auparavant, Sidi Sékou Coulibaly (le maire de Koumantou) et Bakary Togola de l’Apcam ont remercié le président et le ministre de l’Energie pour l’électrification de Koumantou et sa dotation en adduction d’eau. Ce qui a permis de réduire les prix de ces denrées rares. Comme doléance, le maire sollicitera un Centre de santé de référence pour soulager les populations, surtout les femmes de Koumantou.

Ensuite, Bakary Togola fera les éloges d’IBK : “A Koumantou, notre problème n’est pas un problème de parti. Nous sommes pour IBK, nous sommes avec IBK. Nous nous réjouissons de la subvention de l’Etat de 240 milliards Fcfa accordée aux paysans en plus des 1 000 tracteurs. N’ayez aucune crainte, les paysans seront toujours avec vous Monsieur le président”, a-t-il déclaré, avant de demander au ministre de la Sécurité de les aider à sécuriser Kafojiginew à Koumantou. En visitant la Cmdt à Koumantou, le président s’est dit impressionné par le travail de cette usine.

Lancement des travaux  d’aménagement de la route traversant Sikasso

A Sikasso, le président a procédé au lancement officiel du démarrage des travaux d’aménagement en 2×2 voies de la route traversant la ville du Kénédougou de long en large et qui était d’une voie aller-retour. A la fin des travaux de cette route, la mobilité urbaine à Sikasso sera considérablement améliorée avec une meilleure fluidité du trafic routier et celle des populations et des marchandises. Ce qui dynamisera les échanges économiques à Sikasso. En prévision, l’ouvrage permettra, entre autres, de contribuer à la création de près de 6 000 emplois indirects ou induits, la création d’environ 20 milliards de valeur ajoutée indirecte ou induite, la production de recettes fiscales indirectes ou induites pour l’Etat à hauteur de 1 milliard Fcfa. Le coût de réalisation de cette route s’élève à 21 milliards Fcfa financés par la Banque ouest africaine de développement (Boad) pour 94,6 % et le budget national pour 5,4 %. Le délai d’exécution est de 20 mois. La longueur de la route est de 4,6 km.

Siaka DOUMBIA envoyé spécial

 

S’il y a un village qui serait important pour le président de la République Ibrahim Boubacar Kéita, c’est bien évidemment le village de Fana (à ne pas confondre avec l’autre Fana situé dans la région de Koulikoro entre Ségou et Bamako). Ce Fana, faut-il le préciser, est une vraie bourgade qui se trouve dans la région de Ségou sur la route de Koutiala, entre Cincina gare et Bla. Cependant, une chose peut forcément attirer l’attention des passants, c’est que cette petite localité située au bord de la route principale, fait partie de nos jours des villages les plus éclairés sur ce tronçon avec  le système de lampadaire solaire. Ainsi, les lampadaires sont non seulement installés aux abords du village, mais aussi dans les rues.  Information prise, Fana est le village maternel du président IBK. ” C’est dans ce village que sa maman a vu le jour ” a révélé notre source. Il faut rappeler que le président lui-même est natif de la ville de  Koutiala qui se trouve à moins de 100 km de Fana.         K. THERA

 

Source: Aujourd`hui mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct