Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Edito : L’hypocrisie à la malienne

La vidéo d’un viol collectif d’une jeune fille par quatre jeunes, a, semble-t-il, indigné les Maliens dont certains n’ont pas hésité à juger et condamner les « auteurs du crime » présentés comme des « monstres ». Des « monstres » sortis nulle part si ce n’est qu’à l’intérieur de nos propres familles. Ce sont nos « propres enfants ».

Le fruit de notre propre éduction ou manque d’éducation. Comme d’habitude, on indexera l’« Etat » comme responsable de la dépravation des mœurs, accusé de ne rien faire. Un bon bouc émissaire s’il s’agit de masquer nos propres fuites de responsabilités. Mais que chacun se pose la question suivante : quelle éducation ai-je pu donner à mes enfants ? N’avons-nous pas accouché des « monstres » ? Avant d’être un monstre dehors, l’enfant est un monstre en famille. En clair : nous manquons tous d’éducation et nos enfants manquent d’éducation. Et ce n’est pas la faute à l’Etat mais la faute à nous tous, parents. On fait sembler de s’indigner quand notre propre « merdre » s’étale au grand jour alors qu’on n’a rien fait en amont pour éviter un tel désastre. Que l’éducation retourne dans les familles ! Ça irait mieux pour la société dans laquelle nous vivons tous.

Tiémoko Traoré

 

Le Pouce-Mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct