Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Edito : Kidal, le bon vouloir du prince !

Le symbole est fort et marque le début du redéploiement de l’administration dans la 8ème Région administrative de notre pays. En effet, annoncé pour le 20 juin dernier, puis le 20 juillet, le processus du retour de l’administration à Kidal semble désormais irréversible avec l’arrivée du gouverneur de la Région, Sidi Mohamed Ichrach.

Sidi Mohamed Ag Ichrach gouverneur kidal Attaher Ag Zeid de Anghamali nord mali

Le chef de l’exécutif régional est venu engager des discussions directes avec les notabilités locales en vue du retour effectif de l’administration dans la Région. L’installation du Gouverneur Ichrach est rendu possible grâce au bon vouloir du prince de Kidal, en occurrence la Coordination des mouvements armés de l’Azawad(CMA). Aidée par la France, elle fait ce qui lui plaît quand cela lui chante .Elle n’en fait qu’à sa tête bafouant les lois à l’envie. C’est ”leur force ” qui fait le droit et tient lieu de loi .A croire que l’Etat n’existe pas. Ces ” ex- rebelles ” (si on peut les appeler ainsi) ne sont que des ‘’ordures’’ se cachant derrière une façade de respectabilité.

Ne crions pas victoire avec l’installation du Gouverneur à Kidal et la signature d’un cessez-le-feu au forceps signée entre la plateforme-le Gatia- et la CMA. Puisque les membres de la CMA ne tiennent pas parole.

Il est sage qu’avec eux que le Gatia reste sur ses gardes. Ils ont été toujours les premiers à violer le cessez-le-feu et les engagements pris dans l’Accord d’Alger. En outre, dans l’application de l’Accord de paix, aucun acte n’a été accompli à la date initiale du gouvernement malien. Tout se fait en réalité suivant le désire de la  CMA et en fonction d’un plan élaboré par lui et que seul Dieu sait le contenu.

Tenez-vous !, la signature  de l’Accord d’Alger ne servait à rien du tout, la CMA a voulu que ça se passe à Bamako et cela s’est fait; pour la mise en place des autorités intérimaires, c’est la volonté de la CMA qui a été prise en compte; il en a été de même pour la mise place du MOC à Gao, et on sait comment le gouverneur de Kidal est parti. On ne parle pas du désarmement ni du cantonnement malgré la volonté plusieurs fois exprimée du gouvernement. Savez-vous ce qu’on attend? Que la CMA donne son feu vert. Alors peuple malien, mesurez votre optimisme par rapport à Kidal où Ifoghas et Imaghad se regardent en chien de faïence.

Ces deux entités Touareg (Ifoghas et Imghad) sont des frères ennemis qui se sont entendus à ne pas s’entendre à cause de leurs orientations eu égard à l’unité du pays depuis très longtemps. C’est ainsi que les séparatistes de la CMA(les princes), ifoghas sont aidés par la France dans le silence total de la communauté internationale et de l’ONU, cela est fortement regrettable.

Ce qui se passe actuellement avec ces Targui séparatistes dépasse toutes les limites de patience d’un état normal, il faut reconnaitre que le régime d’IBK a trop, trop, trop exagéré son apathie et son indifférence face à la gestion et au management de cette crise avec les multiples comportements irresponsables de ces Targui séparatistes et de leur ami, la France. Mais quelle que soit cette apathie de l’Etat malien d’aujourd’hui, le Mali gagnera ce combat de la possession de Kidal, cela est sans équivoque.

Aliou Touré

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct