Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Démission du directeur de campagne de François Fillon : l’imbroglio en trois actes

La rumeur en avait couru mercredi 1er mars, elle est devenue réalité vendredi 3 mars. Le directeur de campagne de François Fillon, Patrick Stefanini, a présenté sa démission, en expliquant ses raisons dans une lettre publiée par le Journal du Dimanche.

francois-fillon-politicien-francais

Quelques minutes plus tard, François Fillon a affirmé à l’AFP que Patrick Stefanini s’était rétracté. Avant que l’intéressé lui-même ne confirme à Libération que sa décision était “irrévocable” et prenait effet dimanche soir 5 mars. Retour sur cette folle soirée en trois actes :

Acte 1. Le JDD publie la lettre de démission

Vers 19 heures, Le Journal du dimanche publie en exclusivité sur son site la lettre de démission de Patrick Stefanini.  Le directeur de campagne du candidat de droite donne deux raisons à son départ. La première est personnelle : l’homme-clef de la campagne s’estime “minoritaire” au sein de l’équipe après l’annonce du maintien du candidat, pourtant convoqué en vue d’une mise en examen le 15 mars. Patrick Stefanini juge donc ne plus être “le mieux placé pour diriger” la campagne du candidat de droite à la présidentielle, et en “tire les conclusions”.

La seconde raison est politique, car la “victoire n’est pas certaine”, écrit-il. “Depuis trois mois, j’ai travaillé ardemment […] pour construire des équipes de campagne […] puis pour trouver un accord avec l’UDI”. “Depuis 48 heures, il ne reste plus rien ou presque du fruit de ce travail”, conclut-il.

Acte 2. François Fillon dément l’information

A 20h 26, l’AFP publie une dépêche affirmant que Patrick Stefanini a repris sa démission. La source n’est autre que François Fillon lui-même. Le candidat affirme que Patrick Stefanini  lui a bien envoyé sa lettre de démission, mais qu’il s’est rétracté depuis.

“Patrick Stefanini a repris sa lettre et est en ce moment au travail au QG” de campagne, affirme à l’AFP l’ancien Premier ministre, avant d’ajouter : “Nous sommes combatifs”.

Acte 3. Patrick Stefanini confirme une décision “irrévocable

Moins de dix minutes plus tard, le journaliste politique de Libération Alain Auffray publie ce tweet :A 20h52, l’équipe de campagne de François Fillon confirme à l’AFP l’information de Libération.  “Patrick Stefanini a présenté ce matin sa démission à François Fillon qui l’a acceptée. Patrick Stefanini sera en responsabilité jusqu’à l’issue du grand rassemblement populaire de dimanche place du Trocadéro. Il sera remplacé lundi matin à la direction de campagne par Vincent Chriqui”, est-il écrit dans le communiqué.

 

Source: francetvinfo

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
ORTM en direct