Installez la meilleure application pour écouter toutes les radios du Mali

Disponible sur Google Play
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

“T’es une pleureuse” : quand Mourinho humiliait Özil au Real Madrid

Dans son autobiographie à paraître mi-mars, Özil révèle un échange savoureux qu’il a eu avec José Mourinho à la mi-temps d’un match.

mezut ozil joueur allemand arsenal fifa

La plupart des joueurs passés entre les mains de José Mourinho ne tarissent pas d’éloges à son sujet. William Gallas est l’un d’eux. “Il n’hésite pas à te dire les choses, à te recadrer devant tout le monde, et ça t’oblige à te remettre tout le temps en question”, avait-il expliqué dans une interview à France Football en 2015. Ce mode de management, Mesut Özil en a fait les frais à la mi-temps d’un match du Real Madrid. Le milieu de terrain d’Arsenal dévoile un échange savoureux dans son autobiographie, à paraître le 16 mars, publié par Bild.

Passablement irrité par la prestation d’Özil, Mourinho n’hésite pas à lui faire remarquer ses manques à la pause devant tout le vestiaire. “Tu crois que donner deux bonnes passes c’est suffisant, lance le technicien portugais. Tu crois que t’es tellement fort qu’avec 50% de bonnes passes ça suffit ?”

“Tu sais à quoi tu ressembles au duel ? Non ? Alors je te montre”

“On s’est alors regardé dans les yeux, raconte Özil. Il me fixait avec ses yeux marrons foncés. C’était comme deux boxeurs qui se regardent avant le premier round. Il espérait ma réponse. A ce moment-là, je le détestais alors qu’en réalité je l’adorais.”

Sans scrupules, Mourinho enchaîne : “Je veux que tu joues comme tu sais le faire. Que tu te comportes comme un homme qui veut le ballon. Tu sais à quoi tu ressembles au duel ? Non ? Alors je te montre”. “Et là, raconte Özil, il se met sur la pointe des pieds, les bras collés au corps en serrant les lèvres et en faisant des petits sauts dans le vestiaire. Là, je lui ai jeté mon maillot au sol et je lui ai dit : “Si tu es si génial, joue à ma place. Tu as mon maillot, mets-le et bonne chance”. 

Mourinho traite Özil de “lâche”

Toujours aussi enclin à titiller son joueur, Mourinho ne lâche rien : “Tu te rends, lui demande-t-il. Tu es un lâche. Tu veux quoi ? Prendre une douche chaude et te laver les cheveux ? Tu veux rester seul ? Ou tu veux montrer à tes partenaires et aux supporters ce que tu peux faire ? T’es une pleureuse, va à la douche, on n’a pas besoin de toi”. “Je l’ai ensuite frôlé pour entrer dans la douche, sans un mot pour lui, explique l’Allemand. Après cet épisode, je me suis excusé pour mon comportement devant Ramos et le reste de l’équipe.”

Source: AFP

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct