Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Crash d’un aéronef médicalisé : l’ASECNA mouillée jusqu’au cou

Le Bureaux d’enquête et d’analyse chargée de faire la lumière sur le crash d’un aéronef au large de Dakar a découvert que le 6V-Aim avait provoqué 2 incidents le 23 juillet 2015 puis le 31 août 2015.

agence securite navigation aerienne afrique  madagascar asecna personnel

Or, le rapport concernant l’incident du 23-07-2015 n’a été envoyée par l’ASCNA à l’ANACIM que le 27-08-15. Celui du 31-08-2015, n’a été envoyé que le 08-09-2015.

Les Enquêteurs du Bureau d’enquête et d’analyse ont révélé que l’appareil de la compagnie Senegalair ne devait pas prendre les airs à cause de plusieurs défaillances techniques. D’autres faits troublants ont été révélés par les enquêteurs.

En effet, le 6V-Aim qui avait crashé au large de Dakar avait provoqué 2 incidents le 23 juillet 2015 puis le 31 août 2015. Selon les enquêteurs, l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA) a informé l’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie (ANACIM) de ces deux incident avec un retard troublant.

A en croire nos confrères de « Libération », le rapport concernant l’incident du 23-07-2015 n’a été envoyé que 27-08-15; soit un (1) mois et quatre (4) jours après. Celui du 31-08-2015, n’a été envoyé que le 08-09-2015. Celui du 31-08-2015, n’a été envoyé que le 08-09-2015, soit trois (3) jours après le crash.

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct