Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Côte d’ivoire : Guillaume Soro investi candidat en son absence

Générations et peuples solidaires (GPS), le parti de Guillaume Soro, l’a investi dimanche candidat à la présidentielle du 31 octobre devant plusieurs centaines de militants dans un hôtel d’Abidjan.
Des membres de GPS avaient déposé sa candidature le 31 août à la Commission électorale indépendante (CEI) à Abidjan, alors que Guillaume Soro a annoncé sa volonté d’être candidat à la présidentielle il y a plusieurs mois depuis la France, où il réside depuis janvier.
Dépôt de la candidature devant la CEI
« Président Soro Kigbafori Guillaume, mon président, votre candidature est portée par tout un peuple prêt pour le combat à vos côtés, malgré l’adversité féroce que vous impose le parti au pouvoir », a affirmé Minata Koné Zié, une des porte-paroles du parti, qui avait déposé la candidature de Soro à la CEI.
« Notre candidat, est éligible à l’élection présidentielle prochaine et il la gagnera. Fédérons nos énergies et nos actions pour imposer l’alternance démocratique dans un pays démocratique et prospère avec le Président Soro », a-t-elle conclu.
Dans l’attente de l’avis des Sages
Guillaume Soro, ancien président de l’Assemblée nationale et ex-allié d’Alassane Ouattara, a été condamné en Côte d’Ivoire en avril 2020 à vingt ans de prison pour « recel de détournement de deniers publics ».
De l’avis de nombreux observateurs, il y a toutefois peu de chances que le Conseil constitutionnel valide sa candidature alors que la justice l’a radié des listes électorales pour ce motif. Les Sages, qui ont quinze jours pour publier la liste des candidatures validées, devraient donner leur réponse d’ici le 15 septembre à minuit.
Par: Jeune-Afrique
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct