Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Concertations en vue de renforcer le dialogue social

Le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga a rencontré ce lundi 5 novembre la Société Civile et le Secteur privé.

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement M.Soumeylou Boubeye Maïga a poursuivi ce lundi 5 novembre 2018 sa série de rencontres et de concertations avec les Forces vives de la nation, notamment les représentants de la société civile et du secteur privé, en vue de renforcer le dialogue social et d’apaiser le climat social.

Après les centrales syndicales et les syndicats autonomes et libres, c’était le tour des représentants de la Coordination nationale de la société civile, de la Coordination des Chefs de quartiers et du Conseil National du Patronat Malien, d’être reçus par le Premier ministre.

Comme dans les précédentes rencontres, le chef du Gouvernement a tenu lui même d’informer, de vives voix, les acteurs sociaux et les acteurs économiques de notre pays des initiatives du Gouvernement d’organiser dans les prochaines semaines la conférence sociale sur les conditions de vie et de travail des travailleurs maliens et les concertations régionales autour du projet de découpage administratif.

Sur le premier chantier relatif à la conférence sociale, le Chef du Gouvernement dira que son objectif est de créer les conditions d’un dialogue social rénové, et de traiter des questions liées notamment aux statuts, au régime des rémunérations et à la gestion des carrières des travailleurs du Mali, qu’ils soient du secteur public ou privé.

Sur le second chantier, le patron de l’administration malienne a informé ses interlocuteurs de la ferme volonté du Gouvernement de mieux et de plus rapprocher l’administration des populations. Il est évident que compte tenu de l’étendue du pays, certaines populations se voient très éloignées de leurs circonscriptions. Ce qui est naturellement un parcours du combattant pour ces populations d’accéder dans des délais raisonnables à des documents administratifs ou juridiques.

C’est pour palier à nombre de difficultés dont sont confrontées nos populations que le Gouvernement envisage d’organiser dans les prochains jours des concertations dans les régions aux fins d’informer les citoyens et de récolter leurs préoccupations.

Les représentants de la société civile et du secteur privé sont restés attentifs aux explications du Chef du Gouvernement. Particulièrement, au sujet de la conférence sociale , le représentant du Président du Conseil National du Patronat a manifesté son intérêt particulier à la rencontre avant de rassurer le Premier ministre du soutien de son institution. Selon monsieur Diallo affirme, le CNPM ne ménagera aucun effort pour la réussite de la conférence.

Concernant le projet de découpage administratif, les organisations de la société civile et du secteur privé se sont réjouis que le Gouvernement ait privilégié l’information des citoyens sur le projet et la concertation pour recueillir les préoccupations des populations sur le projet.

La rédaction

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct