Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Comité AEEM/FMOS-FAPH/USTTB: Hamidou Diakité succède à Abdoulaye F. Dansoko

Le comité AEEM, de la faculté de médecine et d’odontostomatologie (FMOS) et de la faculté de Pharmacie (FAPH) de l’université des sciences des techniques et des technologies de Bamako (USTTB), dispose d’un nouveau secrétaire général. Il se nomme Hamidou Diakité, étudiant en 5ème année de médecine générale. Il inscrit son mandat dans l’optique de redonner à l’ex FMPOS ses lettres de noblesses d’antan.

Depuis quelques semaines, le comité aeem des deux facultés est dirigé par Hamidou Diakité. À travers un entretien accordé au journal le Confident, il a affirmé que c’est avec beaucoup de sérénité qu’il entame son mandat. ‘’Qu’il me soit avant tout propos de remercier la coalition des 3 états-majors à savoir : les Bâtisseurs, la Renaissance Convergence Syndicale et l’Expérience Syndicale (BAREX) dont j’étais le candidat’’, a-t-il introduit. Il a promu que sa première mission sera de rétablir la confiance perdue entre la base et le comité aeem, et de rendre le comité crédible vis-à-vis de l’administration.

‘’Je pèserai de tout mon poids pour réconcilier l’ensemble des états-majors de nos deux facultés. Pour y parvenir, je compte beaucoup travailler avec l’opposition afin que nous ayons une faculté arc-en-ciel ou il fera beau de vivre’’, a-t-il laissé entendre.

À propos des examens de fin d’année qui ont débuté hier lundi, il a invité ses camarades à les aborder avec beaucoup de sérénité, tout en les souhaitant bonne chance. Aux dires de M. Diakité, les étudiants doivent toujours se munir de leur carte d’étudiant et d’être attentionnés. S’adressant aux étudiants de la première année des deux facultés qui sont assujettis au numerus clausus, il leur exhorte à ne pas s’affoler et surtout de ne compter que sur eux-mêmes.

Car selon lui, la réussite est toujours au bout de l’effort. Enfin, il a invité ses camarades à s’inscrire dans les délais légaux pour éviter les multiples résultats. ‘’Oui nous allons réclamer nos droits mais avant tout faisons nos devoirs d’abord’’, c’est en ses termes qu’il a conclu l’entretien.

 

Drissa Kantao

SourceLe Confident

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct