Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Campagne Cotonnière 2022-2023 : « Le prix de l’engrais minéral fixé à 12 500 FCFA ; l’engrais organique à 2 500 et le kilo du coton graine à 285 »

En vue d’améliorer les productions céréalières, cotonnières et animales, les quote-parts du producteur ont été respectivement fixées à 12 500 francs CFA pour le sac de 50 kg de l’engrais minéral et 2 500 FCFA pour l’engrais organique. Quant au prix du kilo du coton graine, il a été ramené à 285 FCFA, soit une augmentation de 5 Fcfa par rapport aux prix de l’année derrière. Et sur un montant de 456 milliards de nos francs affectés au financement de la campagne agricole, 54,9 seront destinés à la subvention des intrants de la production cotonnière. Ainsi en ont décidé les autorités de Transition lors de la 12è session ordinaire du Conseil supérieur de l’Agriculture (CSA), tenue le 12 avril 2022, dans la salle des banquets du Palais de Koulouba. Sous l’égide du président de la Transition, la cérémonie a drainé le Premier ministre Choguel Maïga et plusieurs membres de son gouvernement, notamment le ministre du Développement rural, Modibo Keïta et le ministre commissaire à la sécurité alimentaire, Redouwane Ag Mohamed Ali. Le PDG de la Cmdt, Dr Nango Dembélé, ainsi que le président de l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture du Mali (Apcam), Sanoussi Bouya Sylla, ont également rehaussé de leur présence l’éclat de la cérémonie.

Le colonel Goïta, après avoir salué les résultats engrangés lors de la campagne écoulée en dépit des défis sanitaires et sécuritaires auxquels le pays est confronté, a félicité les acteurs de la profession agricole ainsi que leurs partenaires nationaux et étrangers pour les résultats obtenus. Le chef de l’État a par ailleurs précisé que le résultat obtenu, loin d’être un satisfecit, doit interpeler à plus d’efforts, de réflexion et d’innovation pour amorcer l’indépendance de notre pays du marché international des produits agricoles et assurer notre souveraineté alimentaire et nutritionnelle.

Tout en réitérant son engagement à doter le secteur du développement rural de ressources adéquates pour lui permettre de jouer le rôle qu’il lui revient dans le processus du développement, le Président de la Transition a formulé une série de recommandations au gouvernement : doter le secteur du développement rural d’une loi de programmation des investissements dans le secteur agricole. Le chef de l’État a en outre exhorté à poursuivre le programme de pluies provoquées en début et fin de l’hivernage et à mettre en place un programme spécial de promotion de certaines productions céréalières et maraîchères de très grande consommation et à accroitre l’utilisation des intrants locaux.

La session a été clôturée par la décoration des trois meilleurs chefs secteurs et de producteurs de coton de la campagne 2021-2022. Les premiers ont été hissé à la dignité de Chevalier de l’Ordre National et les seconds à celle de Chevalier de l’Ordre du Mérite agricole.

Amidou Keita

Source: Le Témoin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct