Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Attaque contre la Minusma : « ces actes peuvent constituer un crime de guerre », prévient Antonio Gutteres

Quatre soldats ivoiriens de la mission de l’ONU au Mali ont été tués et 5 autres blessés ce mercredi 13 janvier 2021 dans une attaque contre leur convoi, a indiqué un communiqué de la Minusma. Ces nouvelles victimes portent à 230 le nombre de casques bleus tués au Mali depuis le déploiement de la mission en 2013. Le Secrétaire général des Nations unies a condamné l’attaque et réaffirmé la solidarité des Nations Unies avec le peuple et le Gouvernement du Mali.

L’attaque s’est produite à environ 20 km au nord de la localité de Bambara-Maoudé, sur l’axe Douentza-Tombouctou. Dans un communiqué, les responsables de la MINUSMA ont indiqué que c’est une compagnie de la mission onusienne qui a heurté des engins explosifs improvisés (IED) avant d’être la cible de tirs par des hommes armés non identifiés. Le document souligne aussi que « la riposte robuste des Casques bleus a poussé les lâches assaillants à s’enfuir ». Des évacuations médicales adéquates par hélicoptère ont été organisées aussitôt, a annoncé la mission. Un quatrième soldat a succombé à ses blessures ce jeudi 14 janvier. L’information est rapportée par la mission onusienne, dans un communiqué.

Cette nouvelle attaque contre les Casques bleus a été condamnée par le chef de la mission de l’Onu au MaliMahamat Saleh Annadif, mais aussi le Secrétaire général des Nations unies. Pour Antonio Guterres, ces attaques contre les Casques bleus peuvent constituer « un crime de guerre ». Il exhorte les autorités maliennes à identifier et traduire rapidement en justice les auteurs de cette attaque odieuse.

La Minusma est la mission la plus meurtrière pour les Casques bleus dans le monde. De son déploiement en 2013 à nos jours, elle a perdu plus de 230 de ses membres, dont plus de 130 dans des actes hostiles, selon un bilan de l’ONU. Il y a quelques semaines 5 soldats français de l’opération Barkhane ont été tués dans des attaques à l’engin explosif dans le nord et le centre du pays.

Au même moment, la mission de l’ONU au Mali a tenu ce jeudi 14 janvier 2021 une vidéo conférence pour présenter ses vœux du nouvel an 2021. Le chef de la Minusma a profité de l’occasion pour rappeler les efforts consentis par la mission dans l’accompagnement de l’accord pour la paix et la réconciliation ainsi que le dispositif de sécurité déployé dans le centre du pays.

 

Source: studiotamani

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct