Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Assemblée nationale (2) : L’URD, fidèle à son alliance avec le RPM

Le fait, n’est pas passé inaperçu et a même soulevé l’indignation de certaines personnes dont des responsables du parti de Soumaïla Cissé : le fait que les députés de l’URD votent pour Moussa Tembiné. Ainsi, Abdrahamane Diarra, président des Jeunes de l’URD, contient difficilement son amertume sur les réseaux sociaux : « Pour nous à l’URD, l’acte de nos députés de ce jour est triste, mais notre priorité est la libération de Soumaïla Cissé » écrivait-il comme une sorte de mise en jambe.

 

Dans un autre post, il se fait plus rageur et fait moins dans la dentelle : « C’est un engagement collectif qui fait des candidats, des députés. Triste acte posé par les nôtres. Une trahison envers l’URD ». C’est sur le même mode de trahison que réagit Awa Sylla, elle aussi de l’URD : « Le président Soumaïla Cissé ne mérite pas votre trahison. Mais comme vous avez fini de le poignarder, ayez le courage et l’honnêteté d’assumer vos actes devant le peuple ». Il semble que les députés avaient pour consigne de voter Blanc, comme en 2013.

En regardant de près, les députés de l’URD méritent-ils le courroux des responsables du parti qui les vouent aux gémonies ? Toute émotion mise de côté, il faudrait rappeler que c’est à l’occasion de ces élections législatives que nous avons vu des alliances qualifiées de contre-nature entre l’URD et le RPM. L’exemple le plus révélateur est la liste constituée à Koulikoro par le président de l’Assemblée nationale sortant Issiaka Sidibé et le maire URD de la ville Ely Diarra. Donc, il n’y a vraiment pas de quoi blâmer les députés qui sont restés fidèles à des alliances tissées avant le jour du scrutin.

Nouvelle République

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct