Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Assemblée générale de l’ONU: le financement du G5 Sahel au cœur des discussions

La lutte contre le terrorisme, le développement durable, la réduction de la pauvreté, la lutte contre les inégalités, l’éducation, les migrations, sont entre autres les questions abordées lors de l’ouverture de cette 73ième Assemblée générale.

Le président de la République Ibrahim Boucar Keita a rencontré hier le secrétaire général des Nations unies, António Guterres. Le secrétaire général a félicitéIbrahim Boucar Keita pour sa réélection, ainsi que le peuple malien pour le bon déroulement de l’élection présidentielle.

Les deux hommes ont également évoqué la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation, la situation dans le centre du pays et le soutien de lacommunauté internationale à la Force du G5 Sahel.

Le chef de l’État, Ibrahim Boubacar Keita, va intervenir à la tribune de l’assemblée générale des Nations unies ce mercredi. IBK devrait parler de la situation au Malimais également du financement du G5 Sahel.

La force du G5 Sahel a déjà commencé ses opérations, mais peine à obtenir les fonds promis lors de la conférence des donateurs de Bruxelles et l’aval des Nations unies pour pérenniser le financement de cette force.

En marge de cette assemblée générale, le financement de la force du G5 Sahel reste toujours un défi majeur pour les acteurs. L’argent promis par les donateurs lors de la conférence de Bruxelles arrive au compte-gouttes. Le Niger qui assure la présidence de cette force lance un « appel » aux partenaires afin d’accélérer le décaissement.

Général Abdallah Wafy, représentant du Niger, auprès des Nations unies.

Source: studiotamani

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct