Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Artisanat : le Siama pour promouvoir le savoir-faire des artisans maliens

Le Mali organise dans les prochains jours, la 1ère édition du Salon international de l’artisanat (Siama) sous le haut patronage du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita. Initié par le département de l’Artisanat et du Tourisme, Mme Nina Walet Intallou, le Siama a pour objectif de promouvoir le secteur de l’artisanat dont l’apport est remarquable dans le développement socio- économique du Mali.

ministre artisanat tourisme nina wallet intalou

Lors du point de presse hebdomadaire organisé le jeudi dernier par le porte-parole du gouvernement, la ministre de l’Artisanat et du Tourisme, Mme Nina Walet Intallou a rappelé l’importance de ce salon pour le Mali et pour les artisans maliens.

Cette 1ère édition du Siama a pour thème : ” l’Artisanat levier du développement durable et facteur de cohésion sociale”.

L’organisation de ce salon permettra d’augmenter les ressources générées dans ce secteur mais aussi et surtout de faire connaître le talent des artisans maliens. Le Siama est un cadre idéal pour permettre non seulement aux populations maliennes de découvrir les œuvres des artisans maliens et à ceux-ci d’écouler leurs produits. Autrement dit, il permettra  d’inciter les Maliens à consommer malien.

Selon la ministre, le Mali regorge d’artisans talentueux qui font de merveilles, mais il est regrettable qu’il n’existe aucun cadre réel de promotion de ce secteur important. Ce qui lui fait dire que ” 50 ans après l’indépendance, il est  temps que le Mali ait son salon de l’artisanat pour mieux promouvoir ce secteur. C’est un besoin qui a été longtemps exprimé par nos artisans. Une telle initiative est nécessaire au Mali, surtout quand on sait que ce sont les artisans maliens qui sont les véritables animateurs des salons organisés dans d’autres pays”.

Le secteur de l’artisanat, a-t-elle ajouté, est un grand pourvoyeur d’emplois qui  contribue à l’essor économique du pays. Son apport à l’économie nationale est estimé à environ 5 milliards FCFA par an.

Outre les expositions-ventes, les ateliers et conférences, cette 1ère édition Siama sera marquée par les défilés de mode, des démonstrations de production. Des prix seront remis aux meilleurs artisans qui s’illustreront par la qualité de leurs produits.

Rappelons que plusieurs pays africains ont déjà annoncé leur participation à cette 1ère édition du Siama qui tient à cœur la ministre de l’Artisanat et du Tourisme, Mme Nina Walet Intallou.

 

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct