Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Armée reconstituée : Un nouveau faux départ

Le 10 février 2020, n premier bataillon des forces armées reconstituées (BATFAR) quittait Gao pour Kidal. Jeudi 13 février, il faisait son entrée dans la capitale de l’Adrar des Ifoghas ou les soldats furent conduits directement au camp N 1 de cette ville où ils prirent leurs quartiers. Il s’agissait là d’un premier bataillon et en annonçait, au moins, trois autres.


Après quelques péripéties, on croyait etre parvenu à remettre en route un nouveau groupe, toujours dans le but de respecter une des importantes recommandations du Dialogue national inclusif. Comme le première fois, le convoi a pris la route et la Minusma gérait la logistique et la sécurité avec, aussi, souvent , dans certains endroits, un appui des éléments de Barkhane, et tout allait bien jusqu’à Almoustrat.

Dès son entée dans cette ville , un message parvint de Kidal pour demander au convoi de s’y arrenter en attendant quelques réglages logistiques. Quelques jours après, il a été demandé au convoi de rebrousser, purement et simplement ; chemin, de revenir sur ses pas
Ainsi, le convoi s’ébranla, cette fois ci, dans l’autre sens direction Gao. Après vérification , on a découvert que c’était sur insistance de la coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) et que la raison invoquée était la suivante ; pour éviter la propagation de la pandémie de COVID-19 ;malheureusement, le gouvernement n’y fait aucune objection ils ont simplement répondu : Ok.
Quel gâchis ;

Source: Nouvelle Libération

 

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct