Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Après son expulsion, Kémi Séba fait des promesses aux Africains…Vidéo

Après avoir été expulsé du Sénégal vers la France, l’activiste Franco-béninois Kémi Séba a livré une longue interview à la chaîne RT France au cours de laquelle il a fait deux principales promesses: revenir très bientôt en Afrique Francophone et continuer plus énergiquement le combat contre le Franc CFA.

Kemi Seba ong urgence panafricaniste france cfa

C’est dans la soirée du mercredi 06 Septembre que le ministère sénégalais de l’Intérieur a annoncé avoir «prononcé une mesure d’expulsion du territoire national sénégalais à l’encontre du ressortissant franco-béninois Stélio Gilles Robert Capo Chichi, alias Kémi Séba», précisant que sa «présence sur le territoire national constituait une menace grave pour l’ordre public».

Tout était parti de l’arrestation de Kémi Séba à son domicile à Dakar à la suite d’une manifestation au cours de laquelle il avait brûlé un billet de 5000f CFA soit 7,6 euros. La banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest avait porté plainte contre cet acte. La pression de la jeunesse africaine et sénégalaise avait contraint les autorités sénégalaises à le libérer le 29 Août.

Considéré comme étant une menace à l’ordre public au Sénégal au regard de son engagement dans la lutte contre le Franc CFA, Kémi Séba a été expulsé du territoire sénégalais. Profitant de cette expulsion, il a posé la question de savoir depuis quand on expulse un africain pour la France?

Le Franco-béninois compte poursuivre plus intensément la lutte contre le franc Cfa. Pour les jours qui lui resteront sur cette terre, il pense que ce combat est sa vie. Sur les réseaux sociaux, Kémi Séba reçoit des milliers de soutiens des Africains tant de la diaspora que ceux d’Afrique.

L’activiste n’a pas caché sa déception de voir le président ivoirien Alassane Ouattara se rendre en France pour proposer au président Emmanuel Macron d’étendre le Franc CFA dans d’autres pays d’Afrique. Une position de Ouattara que Kémi Séba considère comme étant  « déplorable ».

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct