Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Afrik’Actu* : Les nuages vont-ils se dissiper entre Ouattara et Soro ?

Même si la rencontre, la nuit du 03 novembre,  entre le président de la République, Alassane Dramane Ouattara, et  le président de l’Assemblée Nationale, Guillaume Soro, n’a été que de courte durée, force est de reconnaître  que sa survenue vaut  son pesant d’or. Car, en acceptant d’accueillir dans son palais  l’ancien chef des Forces Nouvelles,  à sa  propre demande, pendant une heure d’horloge, le Chef de l’Etat de Côte d’Ivoire  n’a fait que  fournir  un meilleur  gage  de décrispation au climat politique sulfureux qui couve dans son pays.

alassane dramane ouattara Guillaume Soro cote ivoire president assemblee nationale

Depuis un  certain  moment,  le climat  politique n’est pas  du tout serein  en Côte d’Ivoire. En témoignent l’absence remarquée du Président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, non moins membre influent du bureau politique national, au congrès du RDR,  son séjour prolongé (plus de deux mois) à l’extérieur, l’arrestation et la mise en examen de son principal lieutenant  dans l’affaire  des caches d’armes à Bouaké  mais aussi la mise à l’écart répétée de ses proches des principaux postes administratifs. Un tableau  quasi-délétère  que les analystes  politiques  et les  artisans  des échos de la clameur publique  n’ont pas hésité à qualifier  de  crise profonde de leadership entre  le président Ouattara et son ancien Premier ministre Soro.

Si rien n’a pu officiellement filtré de la rencontre entre les deux poids lourds de la politique ivoirienne, de toute évidence, ils  auront eu à discuter  de toutes les questions qui fâchent pour le moment. Puisque,  c’est de cette  seule façon qu’ils pourront à terme, arriver à dissiper les gros nuages qui se sont  interposés  entre eux.  La question de la candidature à la présidentielle de 2020 ? Avant la rencontre du 03 novembre, Soro l’avait bien  esquivée, en argumentant que ce calendrier  électoral est lointain, donc pas d’actualité. Reste que les deux hommes soient allés aux questions les plus importantes telles que, comment faire pour aplanir leurs divergences de vue sur les questions essentielles ? Comment mettre en confiance les nombreux partisans de Soro  et  ramener ses détracteurs  à la raison ?

Quoi qu’il advienne, Ouattara  et  Soro ont pu  démontrer à la face du monde,  qu’ils adhèrent à un processus  pacifique de  reprise normale des activités politiques dans leur pays, même s’ils ne peuvent pas continuer à nier l’existence de brouille  entre eux.

Leur comportement  conciliant n’est-il pas   une meilleure leçon d’humilité à l’endroit  de tous les acteurs politiques de la Côte d’Ivoire afin que  ce pays  retrouve la paix et la quiétude qui l’avait jadis caractérisé ?

Gaoussou Madani Traoré

Le Challenger

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct