Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Accrochage entre militaires maliens et combattants du MNLA près de Kidal

Un groupe de soldats de l’armée malienne a été la cible mercredi à Aguel’Hoc, localité de la région de Kidal, des invectives d’une bande de jeunes proches du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA, groupe rebelle du Nord), qui a créé une situation de tension ayant amené les éléments de l’opération française Serval à intervenir pour mettre un terme à l’accrochage, a appris Xinhua d’une source indépendante.soldats-maliens kidal tessalit aguelhok

 

A l’origine de l’incident, « deux ou trois officiers maliens d’origine touarègue, restés fidèles à l’armée nationale, étaient en train de prendre calmement du thé dans une maison, en tenues civiles. Soudain, deux jeunes du MNLA sont venus les entourer en lançant des mots de provocation, des insultes », a rapporté cette source.

Se sentant pris dans un étau, les militaires attaqués, a précisé celle-ci, ont dû faire appel à à leurs collègues du poste de commandemant de Aguel’Hoc, une localité située à quelque 200 km de Kidal.

 

« C’était un petit problème qui a pris de l’ampleur par la suite, mais il y a eu plus de peur que de mal. En fait, les militaires français de l’Opération Serval ont intervenu entre les éléments du MNLA et l’armée malienne. Il n’y a pas eu d’échange de tirs. La situation est maintenant calme », a poursuivi la source.

 

Cet incident survient au lendemain du second tour de l’élection présidentielle tenu dimanche au Mali, où les autorités ont fait état d’un vote sans incidents majeurs dans la région de Kidal et les autres régions du Nord, comme dans le reste du pays.

 

Source: Agence de presse Xinhua

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct