Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Abattoir frigorifique de Sabalibougou : Mme le ministre de l’Elevage et de la Pêche satisfaite des progrès réalisées

 

Le ministre de l’Elevage et de la Pêche, Mme Ly Taher Dravé a visité ce jeudi 4 mai, les locaux de l’abattoir frigorifique de Sabalibougou. Elle a salué les avancées de la structure qui a fait un grand pas vers la modernisation et le respect des normes internationales. Aussi, elle a identifié quelques difficultés qui ralentissent les activités de l’abattoir.

mme ly taher drave ministre peche elevage

Cette visite est la première sortie de la ministre de l’Elevage et de la Pêche, Ly Taher Dravé sur le terrain. Elle a visité tous les coins et recoins de l’abattoir pour s’assurer qu’il fonctionne bien. L’atelier de transformation des sous-produits (os et cornes) en construction sur le site de l’abattoir a été également visité par la ministre de tutelle et sa délégation composée des membres du cabinet et des directeurs des services rattachés.

“Ce que je viens de voir m’a beaucoup impressionné. Je vois que tout est en train d’être mis en œuvre pour atteindre les standards internationaux en la matière. Si cela est fait, le Mali pourra exporter la viande rouge dans les normes internationales. Autre sentiment de satisfaction qui m’anime, c’est la transformation des sous-produits (cornes et os) qui sera faite sur place au Mali”, a laissé entendre Mme le ministre après la visite des lieux.

Par ailleurs, Mme Ly Taher Dravé a constaté des difficultés auxquelles l’abattoir est confronté depuis des années. Ces difficultés ont pour noms: insuffisance des financements, crise d’eau potable qui entraîne un problème d’assainissement des lieux, vétusté des matériels et équipements. S’y ajoutent le manque de professionnalisme des usagers de l’abattoir et l’absence de moyens adaptés et de bonnes pratiques de transport de la viande.

La ministre a assuré de se concerter, dans les jours à venir, avec les administrateurs de l’abattoir pour la prise en charge des problèmes identifiés.

Rappelons que l’abattoir frigorifique de Sabalibougou a été construit en 2003, mais n’a toujours pas été officiellement créé. Son  rôle est d’assurer l’abattage d’animaux de boucherie afin de garantir la mise à disposition des consommateurs d’une viande saine, de prévenir les pollutions et les risques de propagation des maladies communes à l’homme et aux animaux.

 

La rédaction 

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct